fbpx
Culture
Partager sur

Sadek dévoile la cover de « Nique le Casino »?

Sadek dévoile sa cover de nique le casino

Sadek est en pleine préparation de plusieurs projets pour la rentrée, notamment Nique le Casino, son futur album ou sa future mixtape!

Sadek, le rappeur originaire de Neuilly Plaisance, fait beaucoup parler de lui ces derniers temps. Entre déclarations à sa fan base, tournage d’un film et préparation d’un nouveau projet musical plein de surprises, le jeune homme nous promet une belle rentrée.

Sadek aurait-il dévoilé la cover de Nique Le Casino?

Une photo postée sur Instagram a semé le doute dans l’esprit des internautes! Sadek a publié hier dans la soirée un post d’un visuel qui pourrait être celui de son projet Nique Le Casino.

Ce projet sera mon meilleur projet parce que j’en ai plus rien a branler mon khikhi ?

Une photo publiée par Sadek (@sadek93zoo) le

La légende peut laisser penser que ce sera la cover du projet. Seulement, nous n’avons pas énormément d’informations concernant Nique Le Casino excepté un featuring exclusif avec Lacrim que les deux hommes seraient en train de préparer.  Sadek  sait aussi qu’il peut compter sur le soutien inébranlable de sa fan base, qu’il remercie régulièrement.

Sadek fait ses premiers pas d’acteur

Nous apprenions la semaine dernière que les photos de tournage postées par Sadek sur les réseaux sociaux n’étaient pas celles d’un clip. Et même si le rappeur avait laisser planer le doute, la nouvelle était tombée, Sadek sera l’un des personnages principaux d’un film sur le rap, aux côtés de Gérard Depardieu. Selon le magazine américain Variety, le film raconte l’histoire d’un jeune rappeur franco-arabe qui devient le chauffeur du père de son propre producteur. Un retraité réactionnaire et grand chef d’entreprise. Pendant deux semaines, les deux hommes, que tout oppose, vont parcourir la France et apprendre à se connaître, la thématique principale du film étant bien entendu, le rap. Le rôle de Gérard Depardieu sera celui d’un peintre fasciné par les tableaux des ports peints par Joseph Vernet au 18e siècle. Pour la productice Anne-Dominique Toussaint, le film à trois millions d’euros de budget veut souligner « le clivage entre les cultures urbaines et traditionnelles en France que l’on voit trop peu dans les films ».