fbpx
Culture
Partager sur

Rohff s’exprime sur Booba et les clashs !

Rohff s’exprime sur Booba et les clashs !

A l'occasion de la sortie de son album "Rohff Game" le 4 décembre dernier, Rohff s'est confié sur ce projet et évoque ses différends hors du rap

Rohff est de retour dans les bacs avec son huitième album solo. Intitulé Rohff Game, cet opus est disponible depuis le 4 décembre dernier. Il s’est confié sur ce projet dans une interview accordée au Parisien. « Je parle de la rue, de la famille, des sentiments, de l’amitié, de la jungle. C’est une synthèse de mon univers. Ça devait être une mixtape (NDLR : un pré-album). Mais le principe, c’est de faire des morceaux légers. Et moi j’arrive pas à faire des morceaux légers. »

Rohff évoque ses clashs

L’occasion pour lui d’évoquer différents sujets et de répondre à toutes les questions. Y compris celles concernant les clashs:« Je me sens pas attaqué. Je me sens titillé, effleuré. Moi c’est de l’attaque. Il y a des gens qui se sont jurés de me terminer mais la seule chose qu’ils arrivent à terminer c’est leur bouteille de Jack. Je vis ma vie, je mène ma carrière, ça se passe entre mon public et moi. On a grandi en banlieue, on est des gamins de quartier. Notre objectif c’est d’en sortir, avec la famille. J’ai l’impression que pour d’autres qui ont grandi dans des milieux plus aisés que nous, le but c’est de venir à nous et nos chemins se croisent, c’est bizarre », indique le rappeur originaire de Vitry.

Booba: « il vient pas des quartiers »

Forcément, lorsqu’on parle de clash pour Rohff, le nom de Booba est évoqué. Depuis plus de 10 ans, leur rivalité dure. Une rivalité qui est reparti de plus belle ces derniers mois. Rohff s’exprime d’ailleurs sur son rival Booba:« Ça n’a aucune importance ce qu’il fait lui, sa musique, ce qu’il est. Moi je n’ai fait que répondre, c’est tout. Il rêve de sortir le même jour que moi (NDLR : les albums des deux artistes sont sortis le même jour, le 4 décembre). Moi je n’ai jamais fait le rêve de sortir le même jour que lui. Il vient pas des quartiers lui. C’est le duc de Boulogne. Il sait pas ce que c’est un lit superposé, les HLM. Tu peux bluffer tout le monde mais pas la rue. »