fbpx
Culture
Partager sur

Rohff apporte son soutien au rappeur Dry sur Instagram !

Rohff apporte son soutien au rappeur Dry sur Instagram 1000
Partager sur Facebook

Dans la story de son compte Instagram, le rappeur français Rohff met en avant Dry, un de ses congénères, et lui donne de la force.

Toujours aussi loyal envers ses amis, le rappeur français Rohff fait un énorme big up à Dry. Il demande à ses abonnés de le soutenir à leur tour ! MCE vous dévoile tout dans les moindres détails.

Quand il faut donner de la force à un rappeur, Rohff répond toujours présent. En effet, l’interprète de « La Puissance » fait toujours preuve de solidarité. 

Mais aussi de générosité ! Ainsi, ce dernier demande souvent à sa communauté de découvrir les artistes qu’il apprécie beaucoup.

Surtout les plus jeunes. Eh oui, le rappeur de 94 tend la main à tous les nouveaux dans ce milieu. Après tout, lui aussi est passé par là.

Alors s’il doit donner un coup de pouce à un « petit nouveau », Rohff le fait sans la moindre hésitation. Quand il faut se serrer les coudes, il est toujours le premier à participer !

La preuve avec sa dernière story sur Instagram. Effectivement, l’artiste fait un gros « big up » à l’un de ses amis. Il s’agit de Dry !

Pourtant, cela n’a pas toujours été l’amour fou entre les deux hommes. Il y a encore quelques années, ils ne pouvaient pas s’entendre !

Rohff apporte son soutien au rappeur Dry sur Instagram 640

Rohff l’adore

Toutefois, la mauvaise entente entre Rohff et Dry est désormais bien derrière eux. Depuis leur featuring « CPG », les deux artistes ne se lâchent plus !

Ainsi, il faut croire que Rohff se montre plus que loyal envers tous ses amis. Quand il aime, ce dernier donnerait tout pour l’autre.

Et quand il déteste, l’interprète de « Hysteric Love » n’éprouve pas la moindre pitié. Il suffit de s’intéresser de plus près sà son clash avec Booba pour s’en rendre compte.

Sur les réseaux sociaux, les deux rappeurs français n’arrêtent pas de s’envoyer des pics. Depuis plus de 15 ans, ils passent leur temps à s’écharper. Et il faut croire qu’ils ne s’en lassent pas !