fbpx
Culture
Partager sur

Rohff: 4 ans de prison requis pour les violences dans la boutique de Booba

Rohff: 4 ans de prison requis pour les violences dans la boutique de Booba

Rohff comparaissait ce vendredi pour des "violences aggravées" commises en avril 2014, dans une boutique Unkut, la marque de Booba !

Les faits remontent à avril 2014. Rohff est accusé d’avoir violemment frappé un vendeur de la boutique Unkut des Halles (Paris 1er). Vendredi 29 septembre, le rappeur s’est expliqué devant le tribunal correctionnel de Paris. MCE TV vous donne tous les détails !

Du clash virtuel avec Booba à l’agression dans une boutique Unkut !

Cette agression violente s’inscrit dans un cadre de tensions permanentes avec son rival, Booba. En effet, voilà plusieurs années déjà que les deux tauliers du rap français se clashent. Et un jour d’avril 2014, les choses sont allées trop loin et les clashs ont dépassé la limite du virtuel.

Toute la scène a été filmée par les caméras de surveillance de la boutique. On reconnaît Roh2f entouré d’une dizaine de personnes, pénétrer dans le magasin pour tabasser violemment un vendeur. Dans le feu de l’action, un second vendeur se fait agresser et reçoit la caisse enregistreuse sur le visage. La boutique a été saccagée. Rohff se rendra le lendemain à la police et passera deux mois en détention provisoire.

Quatre ans de prison requis contre Rohff !

Le procureur a donc estimé que Rohff avait prémédité cette agression. L’accusation souligne aussi que la vidéosurveillance « permet de prendre la mesure de cette ultra-violence« , l’une des victimes étant « laissée quasiment pour morte ».

De son côté, le rappeur nie toute préméditation. Il assure alors avoir « improvisé » sa visite dans la boutique pour demander les coordonnées du gérant pour « organiser un rendez-vous » avec Booba et régler leurs « querelles ». Rohff explique aussi que les hommes qui l’accompagnaient étaient des fans croisés dans la rue.

La peine requise contre le rappeur Rohff ce vendredi, au tribunal correctionnel de Paris, pour une expédition punitive menée dans un magasin parisien de la marque appartenant à son rival Booba est de quatre ans de prison. Le jugement devrait être mis en délibéré. Affaire à suivre…