fbpx
Culture
Partager sur

Orelsan présente son premier film « Comment c’est loin » !

Orelsan présente son premier film « Comment c’est loin » !

Orelsan travaille activement à la sortie de son tout premier film "Comment c'est loin" semi-autobiographique. Voilà plus de précisions sur ce premier opus

Orelsan et Gringe c’est les membres des Casseurs Flowters, et les deux ados attardés qui nous font mourir de rire le soir dans la dernière pastille humoristique de Canal+, Bloqués. Mais Orelsan ne veut pas se cantonner au petit écran, le rappeur présentera bientôt son nouveau film.

Orelsan et le 7é art

Le jeune homme, qui a ammené avec lui le « loser trip » en France, contraire de l’égotrip, a écrit et réalisé son premier film. Comment c’est loin, c’est l’histoire d’un rappeur un peu loser qui vient de Caen. Des éléments qui rejoignent ceux de la vraie vie du membre des Casseurs Flowters. Il semblerait que le film soit en partie autobiographique et qu’Orelsan ait très fortement grossi le trait.

Comment c'est loin, le film d'Orelsan
Comment c’est loin, le film d’Orelsan

Orelsan et Gringe: du rap français au cinéma

Le pitch d’Orel & Gringe, en gros, est dans la continuité de l’album: « Après une dizaine d’années de non-productivité, Orel et Gringe, la trentaine, galèrent à écrire leur premier album de rap. Leurs textes, truffés de blagues de mauvais goût et de références alambiquées, évoquent leur quotidien dans une ville moyenne de province. Le problème : impossible de terminer une chanson. A l’issue d’une séance houleuse avec leurs producteurs, ils sont au pied du mur : ils ont 24h pour sortir une chanson digne de ce nom ». Le duo a vécu en colocation à Caen, et cette période est leur source d’inspiration dans le rap comme dans le cinéma. Budget de deux millions d’euros, équipe technique de haut niveau, le projet devient vite beaucoup plus ambitieux que ce que pouvait imaginer Orelsan en premier lieu. Il voulait presque tourner à l’iphone, faire une sorte de Buddy-movie filmé uniquement à Caen et dans ses alentours. La rencontre avec son producteur sera pourtant déterminante: attaché à la région normande et fidèle aux désirs d’Orelsan, le film devient plus ambitieux. Orelsan devient donc scénariste, réalisateur et acteur principal, pour un tournage d’une durée de six mois et une sortie prévue le 9 décembre prochain, avant le prochain EP de l’artiste. Un film sur le rap donc, mais également un film générationel qui saura séduire ceux qui se prennent des claques musicales depuis l’arrivée d’Orelsan dans le rap hexagonal. Et ils sont nombreux.