fbpx
Culture
Partager sur

L’OM veut porter plainte contre Vald à cause d’un maillot du PSG !

L'OM veut porter plainte contre Vald à cause d'un maillot du PSG !
Partager sur Facebook

Apparemment la petite blague du rappeur Vald est mal passée auprès des supporters de l'équipe de Marseille qui veut porter plainte !

L’humour si décalé du rappeur Vald est connu de ses nombreux fans. Mais l’Olympique de Marseille ne semble pas au fait… MCE TV vous donne tous les détails !

Vald fait une mauvaise blague !

On le sait, Vald n’est jamais avare en troll. Pourtant, son dernier coup est très mal passé. En effet, de passage à Marseille à l’occasion du festival Marsatac, le rappeur a voulu en profiter. Il s’est alors amusé à narguer les supporters marseillais en diffusant sur ses réseaux sociaux une photo au Vélodrome où il porte… Un maillot du PSG !

Il en rajoute en accompagnant sa publication par un petit « Alllléééé l’OM ». Si pour l’interprète de « Agartha » il ne s’agissait que d’une provocation de plus, pour le club phocéen s’en est trop. Le club de football et la mairie de Marseille étudient actuellement un recours en justice.

Alléééééééé L'OM !

Une publication partagée par Vald Sullyvan (@valdsullyvan) le

Le Vélodrome et la ville de Marseille veulent porter plainte !

La société qui gère l’Organe-Vélodrome n’a pas vraiment apprécié la blague. Cette dernière étudie donc actuellement les différents recours juridiques qui s’offrent à elle. La société s’exprime : « Le dossier est entre les mains de notre service juridique. Nous sommes très scrupuleux sur les usages commerciaux du stade. Ni la mairie de Marseille, ni Arema n’avaient reçu de demande d’autorisation de tournage de la part du festival ni de l’équipe de Vald. Arema pourrait donc porter plainte selon l’utilisation des images ».

Ce n’est donc pas la blague du rappeur qui passe mal, mais plutôt une histoire de droits d’images et de sécurité. La mairie de Marseille fait front avec le Vélodrome : « On est mécontent et inquiet quant au respect des règles de sécurité pour accéder à l’enceinte ».

Pourtant, l’équipe qui a réalisé le reportage affirme avoir les autorisations nécessaires à ce tournage. Le webzine qui réalise ce reportage a finalement expliqué qu’il ne sortira pas la vidéo à cause des différentes pressions.