Culture
Partager sur

Nick Conrad: Il enflamme Twitter avec son dernier clip jugé raciste “ PLB” !

Nick Conrad: Il enflamme Twitter avec son dernier clip jugé raciste “ PLB” !
Partage
Partager sur Facebook

Ici, on revient sur le dernier clip polémique de Nick Conrad. Pour certains, il incite aux racisme anti-blanc. MCE revient sur l'événement.

La racisme anti-blanc, existe-t-il ? La réponse est oui. S’il l’on prend au pied de la lettre le dernier titre de Nick Conrad, on peut donc se demander si oui ou non, il est sérieux dans ses propos choquants à l’encontre des personnes “blanches”. De plus, ce même titre est désormais disponible sous forme de clip vidéo et sa sortie sur Youtube a enflammé Twitter. Mais pas seulement… Voici ce qu’il s’est passé.

Les réseaux sociaux s’enflamment…

Tout d’abord, c’est tout à fait normal qu’autant de réseaux sociaux s’enflamment face à tel propos. Le racisme en France, ça ne date pas d’hier. Et malheureusement, ça ne va pas s’arrêter. La chanson de Nick Conrad se nomme “PLB” qui veut dire, en réalité, “Pendez Les Blancs”. Déjà, rien que le titre, ça fait peur. Le clip vidéo est sortie le 17 septembre 2018 dernier, et déjà, de nombreux de politiciens l’ont relayés via leurs comptes. Aussi, il faut également savoir que ces politiciens veulent se servir de ce clip pour pouvoir diffuser leurs idées. Par exemple, sur RTL, le patron des sénateurs LR, Bruno Retailleau, déclare avoir à faire à une “provocation”. De plus, la LICRA aussi a voulu réagir sur Twitter, pour elle, il s’agit “d’un appel au meurtre raciste (…) abject et d’une violence inouïe.”. La Licra ajoute également: “La liberté de création, ce n’est pas la liberté d’appeler à pendre des Blancs à raison de la couleur de leur peau. ».

Un clip censuré par Youtube ?

La réponse est oui. En effet, le clip “PLB” de Nick Conrad reste tout à fait choquant. Eh oui, on y voit donc une personne de couleur blanche qui se fait torturer par l’artiste lui-même ! De plus, on le voit mordre le trottoir pour ensuite se faire écraser sa tête, on lui donne un énorme coup de pied dans son crâne. Aussi, on découvre également une citation du célèbre Malcom X “Le prix pour faire que les autres respectent vos droits humains est la mort”. L’artiste n’a pas tardé à réagir via son compte Twitter. Selon Nick Conrad, ce clip demeure, en réalité, son “premier court-métrage”.