fbpx
Culture
Partager sur

Nekfeu dévoile un ancien morceau bonus de « Feu » en streaming !

Nekfeu dévoile un ancien morceau bonus de

Nekfeu a réservé une petite surprise à ses fans. Il a rendu possible l'écoute de "Au coeur du G", un morceau de son album Feu.

Celle-ci, on ne s’y attendait pas ! Nekfeu a révélé un son en streaming qui était indisponible depuis l’album Feu. On vous explique !

Nekfeu est dans une période faste. Son album Les étoiles vagabondes cartonne. Déjà certifié triple disque de platine, il se dirige tout droit vers la quadruple certification. Un score rarement atteint en nombre de ventes d’album. C’est pourtant ce qui est sur le point d’arriver. En attendant le disque de diamant ?

Nekfeu avait déjà surpris ses fans à la sortie de l’album. Parallèlement, il avait aussi sorti un documentaire. Du même nom que son album, il posait un nouveau regard sur le rappeur. Cette production voulait aussi montrer l’envers du décor. Elle revenait sur la préparation de l’album. La direction artistique mais aussi les tourments du rappeur était évoqué. Alors qu’il semblait replonger dans son travail, il a quant même tenu à faire une petite surprise à ses fans.

« Au cœur du G » rendu accessible en streaming par Nekfeu !

« Au cœur du G » est un son de l’album Feu. Alors pourquoi était-il indisponible en streaming ? En fait, ce son est un peu particulier. Il est seulement disponible dans la version exclusive Fnac sortie en 2015. Un titre inédit qui n’était don qu’accessible en achetant la version Fnac de l’album Feu. L’écouter en streaming était donc impossible. Mais Nekfeu a remédié à ce problème. On l’en remercie.

Il a donc rendu disponible ce morceau sur sa chaîne Youtube. C’est un titre détente, qui nous replonge dans les premières années de carrière de Nekfeu. Un titre un peu à l’ancienne donc, qui reste néanmoins super agréable à écouter. Un titre bonus en quelque sorte, qui nous fait patienter en attendant l’arrivée de ses nouveaux projets.

Un son de Nekfeu de plus à écouter en cette fin d’année. On en redemande déjà. En attendant, on pose ça là.