fbpx
Culture
Partager sur

Naps présente son album « Ma ville et Ma vie » ( Interview )

Partager
Partager sur Facebook

Alors que son premier album solo sortira le 13 avril prochain, le rappeur marseillais Naps s'est confié sur ce projet

A l’occasion de la sortie de son premier album solo, Naps s’est confié aux caméras de MCE sur son parcours et ce projet. S’il émerge depuis quelques temps aux yeux d’un public plus large, Naps est dans le milieu musical depuis un certains nombres d’années déjà. Originaire de Marseille, l’artiste a déjà une bonne notoriété dans le Sud de la France, et plusieurs projets à son actif: Ca fait à peu près 10 ans que je rappe. J’ai sorti mon premier clip en 2012, c’était Le quartier a ses raisons , explique Naps. Un morceau qui a reçu un bel accueil du public, et cumulent plus d’1 million de vues sur Youtube. L’occasion de se faire connaitre auprès du grand public.

Naps : un album éclectique

Aujourd’hui Naps revient avec l’album « Ma ville et Ma vie ». Un premier projet solo, préparé avec le label 13
Il s’appelle ma ville et vie, il sort le 13 avril, ça tourne autours de Marseille, de ma ville, ma vie, mais j’ai essayé que toutes personnes pas forcément marseillaises se retrouvent dans l’album. Naps promet un album très ouvert, et éclectique. Preuve en est, l’artiste qui se veut tout terrain, s’essaye à différents exercices de style, à la fois rappés et chantés. J’aime bien chanté, c’est à dire que dans tous les morceaux pratiquement il va y avoir soit du refrain chanté ou sinon je fais tout le morceau. Et si je fais des morceau rap, il faut qu’il soit vraiment bien […] J’aime bien rapper, kicker, donc quand je le fais, j’essaye de la faire bien

Carton plein pour le morceau Ma ville et ma vie

Plusieurs extraits ont été dévoilé sur la toile. Parmi eux, le morceau éponyme Ma ville et Ma vie. Un véritable carton ( plus d’1 million de vues sur Youtube ndlr) auquel ne s’attendaient pas vraiment Naps et son équipe: Ma ville et ma vie, paradoxalement, c’est le premier morceau que j’ai fais quand j’ai signé à 13ème art. On a décidé de l’envoyer en street clip. Après ça s’est fait seul, on a envoyé le délire et après tu ne sais pas ce que va aimer le public. Je ne m’y attendais pas. C’est une bonne surprise ! S’il entend défendre son projet comme il se doit, Naps prépare déjà la suite. Un projet assez ambitieux serait d’ailleurs envisagé: une compil, qui mettra en avant des featuring entre des artistes de la nouvelle génération marseillaise et l’ancienne génération. De quoi présager des collaborations de prestige …