MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Culture
Partager sur

Mac Tyer: « Gradur a ramené un peu de paix dans le rap » (interview part. 2)

Partage
Partager sur Facebook

Mac Tyer se livre sur le décès de son frère, l'écriture du morceau "Allo" et ses collaborations avec Gradur, Jok'air, KeBlack et La Verte !

Mac Tyer est donc de retour avec son opus « Banger 3 », disponible partout depuis le 21 avril dernier. Le rappeur se confie à nos caméras sur les morceaux qui ont marqué l’album.

INTERVIEW DE MAC TYER PARTIE 1

« Banger 3 » est « une étape psychologique importante pour moi »

Le rappeur revient sur une période difficile de sa vie personnelle : la perte de son petit frère, Bigou. Décédé le 9 février 2015 suite à une hernie abdominale, Mac Tyer a voulu lui rendre hommage dans « Banger 3 ». Pudique, Socrate a décidé de ne pas s’épancher sur sa peine en rendant un hommage sobre à son frère. Dans le morceau « Loup Solitaire » il répète alors : « Si j’continue c’est pour faire hommage à mon frère, dans ce rap game ».

Devant nos caméras, il s’explique : « Je voulais faire ressentir aux gens, après avoir réussi à finir ce disque, que c’est une étape psychologique importante pour moi. Je remercie mes Untouchable soldats qui m’ont donné beaucoup de force ».

Mac Tyer introduit la nouvelle génération dans « Banger 3 »

Ce nouvel album est composé de quatre featurings et un morceau entièrement composé par un jeune rappeur, Rémy. Gradur, Jok’Air, KeBlack et La Verte donnent donc de la voix sur « Banger 3 ».

Le Général revient sur sa collaboration avec Gradur : « On ne l’entend pas souvent sur des sujets comme ça. Ca montre une influence de grand frère/petit frère ». Gradur n’est pas qu’un collègue, c’est aussi un véritable ami et une bonne influence pour le rap : « C’est lui qui a ramené la paix dans le rap, c’est lui qui était peace, qui écoutait les albums de tout le monde ».

INTERVIEW DE MAC TYER PARTIE 1

Mac Tyer explique aussi qu’il a été beaucoup critiqué pour son style jugé trop décalé et trop moderne. C’est pour cette raison qu’il se sent bien avec les rappeurs de la nouvelle génération : « Avec eux, je peux faire ce que je veux, comme d’habitude, comme j’ai toujours fait. Je pense que c’est ce qui explique la longévité de ma carrière« .