fbpx
Culture
Partager sur

Les PIAS NITES reviennent en 2016! Découvrez le programme…

Les PIAS NITES reviennent en 2016! Découvrez le programme…

Les PIAS NITES sont une série de concerts uniques organisés dans les principales villes européennes. Découvrez la sélection d'artistes !

PIAS NITES NOIR

SAISON 7

Les PIAS NITES sont une série de concerts uniques organisés dans les principales villes européennes, coproduites par PIAS et les promoteurs locaux les plus pointus. Qu’elles soient sous la forme de showcases intimistes ou du grand festival organisé chaque année à Bruxelles, les PIAS NITES soutiennent les artistes de la musique indépendante à chaque étape de leurs carrières.

Depuis leur création en octobre 2006, elles ont accueilli 85 événements à travers six pays, pour un total de 295 artistes sur scène.

Les PIAS NITES ont été nominées dans la catégorie « Best Indoor Festival » aux European Festival Awards 2015. Le vainqueur sera élu par un jury et son nom révélé le 13 janvier en Hollande à l’Eurosonic Noorderslag.

Après avoir reçu en 2015 à Paris TEXAS, NOEL GALLAGHER’S HIGH FLYING BIRDS, KITTY DAISY & LEWIS, CURTIS HARDING, ALINE ou encore OTHER LIVES et avant de terminer l’année en beauté avec ELLIOT MOSS, ROYCE WOOD JUNIOR et FINDLAY, voici le programme des PIAS NITES de 2016 !

LE 28 JANVIER 2016 @LA MAROQUINERIE LE-LABEL-PIAS-Noir OUVRE LE BAL AVEC…

En 2005, Pony Pony Run Run voit le jour sous l’impulsion des frères Gaëtan et Amaël Réchin Lê Ky-Huong. Leur premier album, « You Need Pony Pony Run Run » (2009), est porté par le succès aussi fou qu’inattendu de l’hymne synth-pop « Hey You ». Pour leur nouvel album , Pony Pony Run Run s’est permis de tout expérimenter, développant leur attrait pour les mélodies positives imaginées lors des nombreux voyages de Gaëtan.

D’où un album résolument pop, d’une efficacité immédiate, surprenant par son orchestration au détour d’un refrain. Désormais le groupe n’a qu’une hâte, celle de repartir en tournée.

PIAS NITES: LE NOUVEAU SINGLE « ALRIGHT »

Tanguy Haesevoets, alias Témé Tan, a grandi entre Kinshasa et Bruxelles. Fasciné par ses racines et inspiré par ses voyages, il livre dans sa musique les rythmes et la chaleur du Congo, du Brésil ou encore de la Guinée. Un mélange unique de soul, world et pop qui prend la forme d’une musique pêchue, dansante et moderne.

Touchant par sa simplicité et sa musique intimiste, Témé Tan est un réel diamant brut. Un melting-pot de sonorités qui s’accordent dans une harmonie séduisante et une énergie positive : un moment de grâce au groove afro-pop minimaliste.

« AMETHYS »

À l’époque, c’est grâce au logiciel éducatif de la fin des années 90s qu’il compose et arrange ses premières productions. En 2013, Suna s’envole pour faire de la pub à Shanghaï. Il produira là-bas plusieurs titres inspirés par Thom Yorke, Damon Albarn, Bonobo, Richard D. James, Toro y Moi, Archive ou encore Gold Panda.

De retour à Paris, Suna sort son premier EP, « Sometime » tout en continuant à soigner sa signature sonore, et sa réputation avec des remixes dont ceux de Simian Ghost ou Angus & Julia Stone. Récent signataire sur LE LABEL – [PIAS], Suna s’apprête désormais à prendre un nouvel envol.

« SOMETIME »

LE 2 MARS 2016 @LA MAROQUINERIE… LE GRAND RETOUR DE LA FAT WHITE FAMILY ET LA REVELATION FEWS!

Les sales gosses du rock anglais ont encore frappé !
Après « Champagne Holocaust », un premier album au titre provocateur, mais néanmoins largement plébiscité par le public, les Fat White Family reviennent avec « Songs For Our Mothers » le 22 janvier 2016 via leur label Without Consent. Un album pourtant déconseillé aux mamans.

Joyeusement impétueux et volontairement dissidents, les six anglais prennent un malin plaisir à repousser toujours un peu plus loin les limites de la bienséance.

Si leur premier album se pensait comme un spasme agressif aux oreilles profanes de son public, « Songs For Our Mother » est à l’inverse une invitation au voyage. Mais pas n’importe lequel, un voyage initié « par la misère, pour danser au rythme de la haine humaine ». La messe est dite.

Désormais célèbres pour leurs concerts aussi survoltés que dénudés, les londoniens ne sont pourtant pas exempts de talent.

Arborant plus fièrement leur punk psyché que leurs pantalons dans l’ambiance moite causée par leurs interventions scéniques, Les Fat White Family font montre d’un génie indéniable et d’une virtuosité incongrue dont ils ont seuls le secret.

« WHITEST BOY ON THE BEACH »

Without Consent & Le quatuor suédois FEWS, désormais signé chez Play It Again Sam, revient en force avec le single « The Zoo ».
Le titre marque la collaboration de ces londoniens d’adoption avec le célèbre producteur Dan Carey, déjà connu pour ses participations aux projets de Franz Ferdinand, Hot Chip ou encore Fatboy Slim.

Fort d’un mélange des genres aussi efficace qu’impétueux, « The Zoo » allie savamment guitares post-punk et beat krautrock dans une chasse effrénée contre le silence.
L’attente de leur premier album à venir courant 2016 s’annonce longue !

« THE ZOO »

+ GUEST…

LE 30 MARS 2016 @LA MAROQUINERIE FULL TIME HOBBY HD PREND LE CONTRÔLE DE LA PIAS NITES AVEC…

The Magnetic North, projet né de Gawain Erland Cooper, Simon Tong et de la chanteuse, compositrice et arrangeuse irlandaise Hannah Peel s’est dévoilé avec un premier album « Orkney Symphony » en 2012 dédié aux origines
Le groupe présentera son deuxième album début 2016. Entre folk aérien et pop symphonique, The Magnetic North partageront leur univers envoutant et mélancolique à la Maroquinerie à l’occasion de la PIAS NITES.

« RACKWICK »

DRALMS est le nouveau projet du canadien Christopher Smith, qui a déjà sorti deux EPs sous ce pseudonyme, intitulés « Crushed Pleats » et « Pillars & Pyre ».

A l’aide de ses collaborateurs de longue date Shaunn Watt et Peter Carruthers (de Siskiyou) ainsi que Cilliam Kendrick (de Failing), Smith produit un son plus dark et complexe que ce qu’il avait pu faire auparavant. En intégrant à sa pop gracieuse les beats électroniques d’Andy Dixon (Secret Mommy), Dralms frappe plus fort, attirant l’auditeur dans ses profondeurs.

« Shook » se caractérise par une atmosphère claire/obsure, un son riche et vibrant :
Un monde d’émotions et d’extrêmes.

« SHOOK »

Originaire de Ulnes, un petit village de montagne en Norvège, la chanteuse multi-instrumentiste FARAO, alias Kari Jahnsen, allie parfaitement rock indie et électro sophistiquée. Avec son univers original, elle créé une musique enchanteresse et complexe qui reflète les environnements dans lesquels elle a grandi.

Son premier album, « Till It’s All Forgotten », composé avec une imagination sans entrave, est une expérience profondément intense et émotionnelle. La musique de FARAO se noue et se dénoue habilement entre tension et sérénité. Une multitude d’instruments- guitares, synthés, orgues, glockenspiel, sitar – sont maîtrisés à la perfection par Jahnsen.

« BODIES »

ET N’OUBLIEZ PAS, LE 16 DECEMBRE 2015 @LA FLECHE D’OR…