fbpx
Culture
Partager sur

Kendji Girac confie « Je ne veux pas être un porte-parole des gens du voyage »

Kendji Girac confie « Je ne veux pas être un porte-parole des gens du voyage »

Le chanteur Kendji Girac s’est confié et ne veut pas être le porte parole de sa communauté

Kendji Girac a de nombreux projets pour 2015. Après le succès de son album Color Gitano qui s’est vendu à 700 000 exemplaires et qui est déjà triple disque de platine, le jeune homme est la révélation musicale de l’année 2015.

Alors que Kendji Girac s’apprête à partir sur les routes, le chanteur a fait quelques confidences dans une interview accordée au journal La Provence. Il est très impatient de partir en tournée C’est un bonheur tout ce qui m’arrive aujourd’hui. a-t-il confié. Avant d’ajouter Je me retrouve un peu. La vie de la tournée, ça va être le voyage. Je vais sillonner les routes de France.

Et les voyages, Kendji adore ça. Le chanteur a souvent évoqué son enfance et il partait souvent en vacances quand il était enfant Mon enfance, c’est la bohème. J’ai voyagé très jeune. Chaque mois de février, on partait sillonner les routes de France. L’aventure, c’est ce que l’on aime. En groupe et en caravane. En hiver, on se pose. Cela fait partie de la culture gitane.

Kendji Girac : il ne veux pas être un porte parole

Si tout sourit à Kendji Girac aujourd’hui, cela n’a pas toujours été le cas. En effet, il a longtemps souffert de préjugés au sujet de sa communauté et le regrette aujourd’hui Je ne veux pas être un porte-parole des gens du voyage. Chacun a son rôle. Moi ce que je veux représenter, c’est juste la musique de chez moi qui est très jolie, et des gens qui sont simples et gentils a-t-il confié. Avant d’ajouter Ma famille et moi, on n’a rien à se reprocher. Après, c’est agaçant de recevoir pour les autres a-t-il expliqué.

En attendant, on retrouvera Kendji Girac sur les routes de France. Le chanteur montera sur la scène de L’Olympia, les 12, 13 et 14 mai prochains.

Crédit Photo : Télé-stars