fbpx
Culture
Partager sur

Katy Perry accusée de plagiat pour son clip « Dark Horse »: elle est reconnue coupable !

Katy Perry accusée de plagiat pour son clip
Partager
Partager sur Facebook

Un jury a décidé que le clip "Dark Horse" de Katy Perry avait copié une chanson de rap chrétien datant de 2009.

Lundi, un jury a décidé que le hit « Dark Horse » de Katy Perry est copié d’un morceau de rap chrétien datant 2009. Pour cette faute, la pop star pourrait bien faire face à une lourde peine.

Katy Perry n’était pas dans la salle d’audience de Los Angeles lorsque ce verdict est tombé. Les accusations proviennent alors d’un certain dénommé Marcus Gray et de deux coauteurs. Il y a cinq ans maintenant, ceux -ci ont en effet intenté une action en justice pour violation du droit d’auteur.  Ils alléguaient donc que Katy Perry et ses producteurs auraient volé un riff musical (une courte phrase musicale) de 16 secondes dans leur chanson de rap intitulée « Joyful Noise ».

N’hésitez alors pas à vous rafraîchir la mémoire en écoutant « Dark Horse » de Katty Perry. Il faut dire que cela est surement nécessaire puisque ce tube date de 2013. 

Et pour juger par vous même des ressemblances, on vous invite également à écouter le rythme de « Joyful Noise ». 

Katy Perry : reconnue coupable de plagiat

« Dark Horse » est un tube extrait de l’album Prism, que Katty Perry  a sorti en 2013. A l’époque, ce son entraînant a alors passé quatre semaines en tant que numéro un des ventes. Il avait même pris place aux côtés des nominés pour les Grammy Awards.

Pour se défendre contre ces accusations de plagiat, les avocats de la chanteuse ont fait savoir que les créateurs de la chanson, y compris le producteur Dr. Luke, n’avaient jamais entendu parler de « Joyful Noise ». Et surtout, ils ont déclaré n’avoir jamais écouté de rap chrétien. Ils ont également affirmé que les éléments du riff sont si élémentaires qu’ils devraient même être disponibles pour tous les auteurs-compositeurs.

« Ils essaient de posséder des éléments de base de la musique, l’alphabet de la musique. Ceci devrait être disponible pour tout le monde.« , a alors déclaré l’avocate de Perry, Christine Lepera, à des jurés, selon l’agence Associated Press.

Mais malheureusement, avoir avoir écouté les deux morceaux, le jury composé de neuf membres, n’a pas approuvé cette version des faits.

Les artistes trop populaires seraient-ils alors en carence de créativité ? Après Beyoncé accusée de plagiat pour son clip « Spirit », Katy Perry aussi figure en tant coupable… A qui le tour ?