fbpx
Culture
Partager sur

Kamikaz: « La réussite de Jul nous fait plaisir »

Alors qu'il a sorti son album "Street Réalité" le 27 avril dernier, Kamikaz s'est exprimé sur le succès que vit Jul, lui-aussi membre du label Liga One Industry

Kamikaz a sorti son album Street Réalité le 27 avril dernier. Si le rappeur est l’un des artistes phares du label Liga One Industry, il partage la vedette avec un autre poids lourd de l’industrie: Jul.

Kamikaz: « Liga One, c’est une histoire de famille »

Le Marseillais n’est plus à présenter. Il possède déjà plusieurs albums à son actifs ( trois au total l’an dernier). En juin prochain, il sortira son nouvel album Je tourne en rond. Tous ses précédents projets ont connu un énorme succès, chacun ayant été certifié Disque d’or. Une réussite incroyable, surtout pour un artiste en indépendant! Un succès qui ravi forcément l’ensemble du label Liga One Industry, comme l’explique Kamikaz: « Liga One, tous les artiste qu’il y a, je les connais depuis longtemps. C’est une histoire de famille. Jul au niveau de sa réussite, ça nous fait fait plaisir. Il a réussi, c’est comme si on avait réussi. C’est la même chose »

Aucune différence entre rap marseillais et parisien

Si on oppose souvent le rap marseillais au rap parisien, Kamikaz, lui, n’y voit aucune différence.« Pour moi, peu importe d’où tu viens. Chaque artiste a son truc, ce n’est pas parce qu’il vient de Paris ou de Marseille » En cause notamment, le côté festif du rap marseillais. Dans la pensée commune, la musique marseillaise est synonyme de fête et légèreté. Un leurre pour le rappeur du Sud. … « Les gens maintenant disent que les sons de Marseille sont des sons qui bougent. Avant que Jul arrive, ce n’était pas des sons qui bougent le rap marseillais. C’est Jul, son style est comme ça », explique l’artiste. D’ailleurs, dans son propre album, le rappeur a lui-même exploré différents univers: « A la base, moi je fais du son « énervé », « ter-ter », c’était pas trop olé olé, mais pour moi dans un album, un artiste doit montrer ce qu’il sait faire(…) Le but c’est de toucher le maximum de public, c’est pour ça qu’on essaye d’en faire pour tous les goûts», nous a confié Kamikaz.