fbpx
Culture
Partager sur

Kaaris vs Booba: donné vainqueur Kaaris réclame ses 1 million d’euros !

Kaaris vs Booba : donné vainqueur Kaaris réclame ses 1 million d’euros !

Après l’offre généreuse d’un million d’euros de l’organisateur du combat entre Booba et Kaaris. Le rappeur de Sevran réclame le million qui lui est promis.

Booba fait entendre que Kaaris pourrait aussi gagner le combat. Donc déclaré vainqueur, dans un post sur les réseaux sociaux. Kaaris réclame aussi le millions qui lui est promis par l’organisateur du combat.

Kaaris vainqueur anticipé

C’est un nouveau rebondissement dans l’octogone entre Booba et Kaaris. Si vous pensiez que cette affaire allait se terminer. Pas du tout. C’est en tous cas ce que pense aussi le Duc de Boulogne. Dans un post sur Instagram, il déclare son opposant vainqueur.

Kaaris ne voulait pas signer le contrat de l’organisateur du combat en Suisse. Dans la ville de Genève. Le contrat s’élève à 1 million d’euros. Une partie versée à la signature. Et la seconde aussi lors de la victoire d’un des deux rappeurs français.

Un coup de pub

« Le Duc te déclare vainqueur de l’Octogone. Bravo à toi et toute ton équipe. Force et honneur… Merci également à SHC MMA et OH Plai pour avoir presque pu rendre ce combat possible. Ça avait commencé un matin de Noël, c’était si beau… »

Maintenant habitué des clashs. Booba se laisse maintenant aller à la promotion du combat. Les deux rappeurs français ennemis s’accorde sur le lieu de l’évènement. Les contrats sont signés. Le terrain d’entente est tout trouvé. Aucun feu rouge ne présage que le combat n’aura pas lieu.

On n’a jamais été aussi proche de conclure cette histoire d’Octogone depuis le début du clash. Trois mois après on touche au but. Cependant, Kaaris agacé, réponds à Booba. Il insiste sur la signature du contrat et réclame aussi son argent. Un forfait serait-il possibel ?

« Booba on t’a demandé de signer le contrat pas de déclarer forfait. C’est pas a toi de décider si j’ai gagné. T’es pas l’arbitre ou sinon tu me dois 1 Million. Si tu dis que j’ai gagné fils de tchoin. »