fbpx
Culture
Partager sur

JUL lâche son nouveau morceau trap « Que ça me chauffe » !

Le rappeur marseillais JUL vient de lâcher le onzième extrait de son troisième album gratuit : le morceau "Que ça me chauffe" !

Le rappeur JUL dévoile donc le 11ième extrait de son troisième album gratuit. MCE TV vous dit tout sur ce nouveau morceau signé JUL !

JUL lâche le morceau « Que ça me chauffe » !

Le phocéen continue sur sa lancée et dévoile gratuitement le morceau « Que ça me chauffe ». C’est sur une prod 100% trap que l’on retrouve le rappeur marseillais ; ce qui est assez rare pour être notifié ! Au niveau des lyrics, JUL n’hésite pas à mettre en garde ses rivaux et les hypocrites :

J’vais les niquer, surtout vous emmêlez pas
Que des hypocrites ils me jouent un jeu depuis l’départ
J’suis arrivé seul avec l’aide de peu d’gens, gens, gens
J’m’en fous complet d’être une légende-gende-gende
J’représente ceux qui ont pas d’gosses
Ceux qui pleurent seuls dans l’noir dans sa chambre
Comment avancer avec des balles dans la jambe

JUL dévoile « Album Gratuit Vol.3 » morceau par morceau !

Moins de 4 mois après la sortie de son dernier album intitulé « L’Ovni » (2 décembre 2016), le rappeur dévoile donc un nouvel opus. Cela ne nous étonne plus beaucoup ! En effet, JUL nous a habitué à balancer 2 voire 3 albums en une seule année. Aujourd’hui, le dernier album du rappeur est certifié triple disque de platine (avec plus de 300 000 ventes) et est en passe de recevoir la certification disque de diamant.

Chaque jour pendant 15 jours le rappeur JUL mettra alors en ligne un nouveau morceau sur sa chaîne Youtube. Tout cela de manière entièrement gratuite ! Tous les soirs, entre 20h et 21h, jusqu’au 3 avril prochain, le rappeur dévoilera donc un titre inédit gratuitement. Il peut aussi arriver que ce dernier dévoile des clips ! Grâce à cette initiative, le rappeur crée le buzz sur les réseaux sociaux, et, très proche de ses fans, il n’hésite pas à leur répondre en commentaire : « 1 son par jour comme dhab pendant 15 jours Grrrrrraaatos« .