fbpx
Culture
Partager sur

JuL sur le point de mettre fin à sa carrière de rappeur ?

JuL sur le point de mettre fin à sa carrière de rappeur ?
Partager sur Facebook

Il y a quelques années, le phénomène JuL aurait pu mettre fin à sa carrière de rappeur. Découvrez pour quelles raisons cela a failli arriver

Devons-nous encore présenter JuL ? Souvent moqué et décrié, le rappeur marseillais est pourtant un artiste hors pair. Même les haters peuvent le reconnaître. D’autant plus qu’il prouve un peu plus son talent par son succès au fil des années. Mais saviez-vous que ce succès aurait pu ne jamais exister étant donné qu’il a failli arrêter sa carrière ?

En effet, aussi surprenant que cela puisse paraître, « l’OVNI » a failli arrêter de chanter. Non pas qu’il en avait marre, bien au contraire. Mais le fait de se faire avoir et « arnaquer » par certains professionnels de la musique aurait pu avoir raison de lui.

C’est en tout cas ce que font savoir nos confrères de Nextplz. Le média, rappelant que JuL se lançait dans le rap en 2013 en sortant son premier album. Date à laquelle il signe aussi avec le label Liga One Industry.

Mais sa relation avec celui-ci va tourner au vinaigre. La faute à l’entreprise qui ne lui verse aucune recette pour ses albums et ses produits dérivés.

JuL décide alors de voler de ses propres ailes et s’il n’avait pas fait les bons paris, sa carrière aurait pu se stopper nette à cette époque…

"<yoastmark

La carrière de JuL aurait pu s’arrêter

Car oui, se débrouiller seul c’est bien, malgré tout, nous devons nous entourer des bonnes personnes. Mais aussi connaître un minimum le milieu dans lequel nous évoluons pour nous en sortir. Chose que l’artiste semble avoir fait à merveille.

Si cela n’était pas le cas, JuL ne serait pas l’un des plus gros rappeurs du milieu à l’heure où nous vous écrivons. Ce dernier, faisant savoir, au sujet du moment où il se séparait de Liga One Industry:

 « Je n’ai pas trahi, je suis parti par principe. On s’était dit des choses, ces choses là n’ont pas été respectées. A l’heure qu’il est, toute la France croit que je suis riche. Alors de 1 : les sous des CD j’en ai pas vu la couleur, j’ai zéro euro des sous des CD. C’est à dire les albums « Dans ma paranoïa », « Lacrizeomic », « Je trouve pas le sommeil » et « Je tourne en rond » l’album qui a été bloqué. »

Avant d’ajouter: « ça va faire un an que les sous des t-shirts j’en ai pas vu la couleur »… Vous l’aurez donc compris, malgré le fait qu’il n’empoche presque pas d’argent à cette époque, JuL n’a rien lâché et a su se débrouiller seul.

Grâce à cela, le rappeur peut encore nous régaler et nous faire bouger la tête au rythme de ses nombreux hits.