fbpx
Culture
Partager sur

Johnny Hallyday: son rêve secret que David a réussi à concrétiser !

Johnny Hallyday- son rêve secret que David a réussi à concrétiser 1000

Tout au long de sa carrière Johnny Hallyday rêvait de percer aux États-Unis mais n'y est jamais parvenu. Son fils, David, oui !

Passionné par les Etats-Unis, Johnny Hallyday rêvait d’y faire carrière. Mais les Américains n’ont jamais accroché avec sa musique. MCE vous en dévoile plus !

Le 5 décembre 2017, celui qui électrisait les foules amatrices de musique rockabilly rendait son dernier souffle. 

Près de trois ans plus tard, sa dernière épouse, Laeticia, continue de perpétuer sa mémoire. La veuve du Taulier vient d’ailleurs de sortir son dernier projet.

Donc, il s’agit d’un coffret dédié à la passion de Johnny Hallyday pour les États-Unis. Celui-ci s’intitule Johnny : Son rêve américain.

En effet, tous les fans de l’idole des jeunes se souviennent de son amour pour ce pays. Pendant des semaines, le rockeur sillonnait les routes de la Californie sur de belles bécanes.

Ainsi, l’interprète d‘Allumer le feu ne rêvait que d’une seule chose : y faire carrière. Pourtant, l’idole des jeunes n’est jamais parvenu à atteindre son rêve. Malgré lui…

Et pour cause, son public aux État-Unis était composé que de français expatriés ou venus spécialement pour le voir jouer.

« Johnny Hallyday a toujours été la vache à lait du show-biz français. Il ne fallait surtout pas le laisser aux mains de tourneurs et managers américains », expliquait Renaud Corlouër au Figaro.

D’ailleurs, cela se ressentait lors de ses concerts aux États-Unis. Le photographe a poursuivi : « D’habitude, avant d’entrer en scène, Johnny faisait des blagues. Là, il était seul dans sa loge, on lisait l’anxiété sur son visage. Chanter à New York c’était un rêve de gamin. »

Johnny Hallyday- son rêve secret que David a réussi à concrétiser 640

Johnny Hallyday : La revanche

Le rêve de Johnny Hallyday, son fils David le savait. Alors, il faut croire que le chanteur a voulu lui apporter une revanche sur la vie.

Si le Patron n’a pas réussi à faire carrière aux États-Unis, lui y est parvenu. En 1987, le frère de Laura Smet a décroché son premier rôle dans le film He’s My Girl.

D’ailleurs, le single, qui portait le même nom, est même entré dans le top 30 du Billboard Hot. Ce n’est pas rien puisqu’il s’agit du classement le plus prestigieux !

Et comme si cela ne suffisait pas, le fils de Johnny Hallyday a récidivé avec son titre High. Alors, il n’y a pas de doute : le Taulier ne pouvait qu’être fier de lui !