fbpx
Culture
Partager sur

[INTERVIEW] Ridsa dévoile sa vie de « Vagabond » dans son nouvel album !

Ridsa nous parle de son secret qu'il livre dans son nouvel album : "Vagabond". Une confession intime qu'il dévoile au grand jour.

Ridsa nous parle de son secret qu’il livre dans son titre « Vagabond ». Un album plein d’émotions.

Ridsa au plus proche de son public

On ta découvert sur Internet, tu es très présent sur les réseaux sociaux. Comment gères-tu la relation avec ton public ?

Ça ce passe super bien. Ça fait maintenant plus de 10 ans que je suis proche des réseaux. Mais aussi parce que c’est eux qui m’ont amené jusqu’ici. Moi je viens de Youtube. Ça se passe bien même si bon… 10 ans tous les jours à mettre des selfies ça commence aussi à faire un peu beaucoup.

Tu reçois beaucoup de déclarations d’amour ça fait plaisir ou ça fait peur ?

C’est un peu gênant, ça fait un peu peur même. Moi je suis quelqu’un qui est dans son coin et aussi un peu timide donc je ne sais pas trop quoi répondre à tout ça. Mais c’est vrai que ça fait plus peur que plaisir.

Tu gères de très près ta carrière. Tu écris tes propres chansons, tu diriges aussi tes clips. Tout contrôler, c’est important pour toi ?

Ouais c’est important parce que je viens d’internet. Au début j’étais tout seul pendant 5 ans alors les gens se sont habitués à ma façon de travailler à mes idées.

Je suis perfectionniste et éternel insatisfait ! Je suis très très relou.

Un album sous haute tension

Peux-tu nous en dire plus sur la préparation de ton album comment ça s’est passé ?

Cet album ça été un peu compliqué au début. J’ai eu un moment de gros doutes, un petit moment de moins bien. J’ai alors commencé à retravailler dessus en octobre. En janvier j’ai amené les 18 titres d’un coup. Ils ont beaucoup apprécié donc tant mieux.

Quels sont tes principaux sujets d’inspiration sur ce nouvel album ?

Alors cet album, c’est vraiment ma vie perso. Ce que j’ai vécu, ce que j’ai connu. Les autres albums c’était plus le vécu de mon entourage ou alors ce que j’entendais. Donc là je me suis vraiment livré.

Ridsa : des textes sincères et authentiques

On peut parler du Featuring avec H Magnum ?

Alors H Magnum on s’est connu au moment de « La C’est Die ». Juste avant, quand je faisais l’album « Tranquille », (le premier), j’étais dans le même studio que lui. Il a entendu les chansons que je faisais à ce moment là. On a sympathisé, il est parti direct en cabine. On a gardé contact, moi je suis beaucoup dans l’humain. Je suis pas un grand nom ça ne m’intéresse pas plus que ça. Si le gars fait la star ça ne m’intéresse pas. Et H Magnum c’est quelqu’un de très fidèle, on s’appelle, on se parle toujours. Quand je l’ai appelé il a dit oui tout de suite et c’est un gros titre de l’album.

Tu parles beaucoup d’amour et des relations sentimentales pourquoi ?

C’est la chose que tout le monde a connu. Tout le monde n’a pas connu une vie de quartier. Tout le monde n’a pas connu la prison… Par contre l’amour tout le monde
a connu normalement donc ça parle à plus de gens. J’en ai fait beaucoup, ça joue un petit peu contre moi aujourd’hui parce que l’on croit que je ne parle que de ça. Au final
depuis que j’ai eu des sons, en radio, en télé, il y en a eu 1 ou 2 d’amour. Les gens me disent « lover, lover » mais c’est pas du tout ça.

Ridsa, tu nous parles de ta chanson « Vagabond » ?

« Vagabond » c’est la chanson où je dis tout en fait.

En fait je ne l’ai jamais dit même ceux qui me suivent, même ma famille en écoutant l’album ils ont été étonné.


Ils ont appris des choses. Ils ne savaient pas vraiment ce que j’avais vécu. J’ai décidé de me livrer à fond et de raconter ma véritable histoire.

D’autres projets ?

On va faire cet album on va voir comment les gens vont le recevoir.Est-ce qu’ils vont apprécier où pas. Et puis on va essayer de faire une tournée avec, ce serait bien.

Que peut-on te souhaiter ?

Que ça continue ! De se revoir ! Comme je dis toujours si on se revoit c’est que ça marche. Toujours prendre autant de plaisir surtout et garder la tête froide.