fbpx
Culture
Partager sur

Grand Corps Malade sortira son «Plan B» le 16 février 2018 !

Partager sur Facebook

Après Au feu rouge, Grand Corps Malade dévoile le clip Plan B extrait de son prochain album qui porte le même nom et qui sortira le 16 fevrier 2018 dans les bacs !

Après plusieurs mois de travail, Grand Corps Malade a enfin fait son retour. Il a dévoilé il y a quelques semaines le clip Au feu rouge et vient de lancer sur Youtube son clip qui porte le même nom que son projet, Plan B. Son nouvel album débarquera le 16 février dans les bacs !

Grand Corps Malade: 12 ans de carrière !

Douze ans d’un parcours impressionnant. Douze ans déjà, et l’on peut ainsi spéculer à l’infini sur la valeur des années et la symbolique des chiffres. L’une des interprétations symboliques du « 12 » porte en lui la force qui ressemble bien au chemin parcouru et à l’année qui s’ouvre pour Grand Corps Malade.

Après des mois de travail, le slameur le plus connu de France revient avec un nouveau projet très engagé.

Grand Corps Malade sortira son «Plan B» le 16 février 2018 !

Le nouvel album de Grand Corps Malade s’intitule « Plan B », titre qui ouvre aussi l’album. Blues espagnol, qui n’élude rien. Sorte de fable, ambiance morriconienne pour la musique, qui exprime ce qu’il faut dire. L’idée du destin toujours là, mais l’impérieuse nécessité de rappeler à tous, notre humilité face à celui que l’on ne peut jamais maitriser complètement.

Il nous livre aussi cet instant miroir, qui parle mieux que tout du monde d’aujourd’hui dans « Au Feu rouge ». Capturer une scène de vie devant soi que l’on n’imaginait pas. Et c’est ainsi que Grand Corps Malade, posté au feu rouge, nous restitue le monologue intérieur d’une femme, Yana réfugiée syrienne, qui en trois couplets rassemble toute une vie.

Une condition humaine où la mémoire vive de l’exil forcé, s’échoue sur notre quotidien de citadins essorés par tant de tumultes. Un feu rouge, un temps d’arrêt obligé, et une somme de culpabilités qui s’énoncent de façon presque aussi implacable que le récit tragique d’une vie déracinée.

Grand Corps Malade, fils digne de la république de Voltaire, Zola, et de Renaud. Tout est dit. Un grand corps, peut être malade, mais sacrément debout pour exprimer le meilleur de notre identité française. Celle qui en plus s’est développée à la lumière des chemins de traverse. Des plans B. Trop fort.

Plan B débarquera le 16 février dans les bacs !