fbpx
Culture
Partager sur

Eurovision: les Français ne pourront pas choisir leur représentant !

Eurovision: les Français ne pourront pas choisir leur représentant !
Partager
Partager sur Facebook

L'Eurovision revient en mai prochain. Malheureusement, cette année, les Français ne choisiront pas leur candidat en votant.

France Télévisions a décidé d’annuler son émission Destination Eurovision. Un choix qui fait beaucoup parler et qui a de multiples conséquences. Les Français ne pourront donc plus choisir leur candidat favori. MCE vous dit tout !

Malgré seulement deux ans d’existence, Destination Eurovision semblait s’être imposée comme une tradition. L’émission diffusée sur France Télévisions permettait à de nombreux candidats de se présenter pour représenter la France à l’Eurovision. Une nouveauté qui avait semblait bien accueillie car cela permettait aux Français de choisir eux même la personne qui se présenterait au show. Mais face à l’échec de l’année passée, la production arrête le programme. Un choix qui va beaucoup faire parler.

L’année dernière, le show avait pourtant été une réussite. L’élection de Bilal Hassani avait beaucoup fait réagir. Mais dans l’ensemble, le single Roi du chanteur avait convaincu une grande majorité du public. Il avait été élu lors de ce vote. Mais malgré les nombreuses attentes, il avait terminé seizième de l’Eurovision. Une énième désillusion pour le public français qui espérait enfin une nouvelle victoire.

Les Français plus maîtres de leur destin pour l’Eurovision !

Il faudra pourtant bien un candidat pour l’Eurovision 2020, qui aura lieu en mai prochain. Mais comment pallier à cette émission. Le candidat sera choisi en interne, selon les propos d’Alexandra Redde Amiel dans Le Parisien. « Nous voulons davantage maîtriser le processus, avec une sélection en interne. »

Une décision qui rejoint aussi une évidence d’un point de vue médiatique. La dernière émission avait engendré « un score très en dessous des 4,8 millions de la finale du concours européen, en mai.  » Mais c’est aussi pour imiter nos voisins. « C’est ce que feront aussi cette année les Espagnols et les Anglais. » explique-t-elle. Une raison suffisante ? Pas certain que le public soit du même avis.

Alors, convaincus par ce choix en interne ? Pas sur que le public français apprécie ce changement de décision. Mais cela portera peut-être ses fruits pour la prochaine édition. Affaire à suivre donc …