fbpx
Culture
Partager sur

Un étudiant d’Harvard rend sa thèse sous forme d’un album rap !

Un étudiant d'Harvard rend sa thèse sous forme d'album rap !

Le rap s'invite au sein de la prestigieuse Université d'Harvard lorsqu'un élève décide de rendre sa thèse sous forme d'un album de rap !

Un étudiant d’Harvard fait le buzz avec sa thèse qui prend une forme particulière : un album de rap. MCE TV vous donne tous les détails !

Sa thèse de fin d’étude est un album rap !

Le jeune Obasi Shaw est un petit génie. Il a étonné tout le monde en présentant à sa thèse de fin d’étude à Harvard, non pas un dossier de 300 pages, mais un album. Le 18 mai dernier, cet Américain de 20 ans originaire de l’Etat de Géorgie a donc fait le choix risqué de composer et d’écrire des chansons plutôt que de rendre un dossier papier.

Dans ses textes, Obasi Shaw traite de la question noire aux Etats-Unis. Il  aborde, entre autres, la problématique des discriminations envers les personnes Noires. Il a d’ailleurs expliqué sa démarche auprès de la Harvard Gazette, le journal de l’université.

« Les Noirs aux Etats-Unis sont en quelque sorte coincés entre la liberté et l’esclavage. Ils sont libres mais les effets de l’esclavage existent encore dans la société et dans le subconscient des gens. Chaque chanson est une exploration de la liminarité noire, située entre esclavage et liberté » explique Obasi Shaw.

L’album de ce jeune prodige est entièrement disponible sur Souncloud. Intitulée « Liminal Minds », il s’agit plus précisément d’une mixtape. Ce travail est très sérieux pour ce jeune étudiant qui a passé un an à finalisé ce projet.

Le jury est aux anges !

Obasi Shaw a fait un pari risqué, mais payant ! En effet, l’étudiant à eu le culot de présenter sa musique à la place d’un dossier papier pour sa thèse de fin d’étude. Au final, le jeune diplômé a récolté un A- pour son devoir. Il s’agit de la deuxième meilleure note de sa promotion. Un très beau succès pour celui qui pensait qu’il ne serait jamais accepté au sein de cette prestigieuse université. Avec cette initiative, Obasi Shaw est le premier dans l’histoire de l’Université d’Harvard a voir proposé une mixtape comme format de thèse.