fbpx
Culture
Partager sur

Eminem se fait clasher par Tyler The Creator: « Il choisit les pires beats du monde » !

Eminem se fait clasher par Tyler The Creator:
Partager
Partager sur Facebook

Le clash entre Eminem et Tyler The Creator commence à dater. Pourtant, les deux rappeurs n'ont pas l'air de se lasser.

Eminem et Tyler The Creator ne sont pas tendres l’un envers l’autres. Nouvel épisode de leur clash longue durée avec une décla choc de Tyler. MCE vous explique tout !

Le conflit entre Eminem et Tyler commencer à avoir de l’âge. Pourtant, ils semblent toujours aussi remontés l’un envers l’autre. Ce conflit remonte à 2017. C’est lorsque Tyler avait tweeté que le feat entre Eminem et Beyoncé était « horrible » que les esprits avaient commencés à s’échauffer.

Comme il le fait souvent, Eminem avait donc répondu au travers d’une chanson. Il l’accusait de « ne rien créer du tout » et l’avait ensuite attaqué sur sa sexualité. Tyler avait choisi l’indifférence. « Quand j’ai entendu ça j’étais en train de jouer à Grand Theft Auto. Ça ne m’a pas empêché de continuer à jouer. » avait-il déclaré. Depuis, le torchon brûle entre les deux rappeurs.

Tyler The Creator revient à la charge sur Eminem !

Récemment, c’est bien Tyler The Creator qui en a remis une couche. Une attaque à laquelle on ne s’attendait pas. Car le conflit semblait s’être tassé. Mais Tyler semble ne pas en avoir fini avec Slim Shady. Invité dans Broken Records il s’en est pris aux instrus de son adversaire. « Il choisit les pires beats du monde. Eminem sait rapper sur un beat. Il sait l’écouter et se dire qu’il ne fait pas hurler ici ou rapper de telle façon là. » a-t-il déclaré.

Il a cependant reconnu que « ses lyrics, son énergie, son humour compensaient largement le tout » et que « ses chansons étaient cools ». Pas réellement une attaque donc. Plutôt la vision de deux styles de rap qui s’affrontent. On verra si Eminem prend le temps de répondre. Où s’il attend une prochaine chanson pour revenir à l’attaque. Pour tout vous dire, cela nous étonnerait.

Mais patience, on ne sait jamais. Affaire à suivre…