fbpx
Culture
Partager sur

Drake: pourquoi ses chansons sont de plus en plus courtes ?

Drake: pourquoi ses chansons sont de plus en plus courtes ?
Partager
Partager sur Facebook

Selon certaines sources, le streaming pousserait les artistes à réduire le temps de leurs chansons. Mais qu'en est-il vraiment pour Drake ?

L’essor du streaming est un fait que l’on peut pas nier. Ainsi, des artistes comme Drake voient aujourd’hui leurs ventes se faire, en partie, en digital. Mais cela-a-t-il une influence sur la musique que nous consommons ? Et surtout, sur les méthodes de production des artistes ?

C’est donc le site iGénération qui vient répondre à la question. Il analyse en effet l’influence du streaming sur la durée des titres d’aujourd’hui.

Drake raccourcit-il ses morceaux pour le streaming ?

Selon Charlie Harding et Nate Sloan du podcast Swhitched on Pop, le streaming amène à raccourcir la durée moyenne des morceaux. C’est également ce que rapporte le site iGénération. Depuis les années 1990, les titres auraient perdu pas moins de 30 secondes.

A l’époque, les artistes étaient payés sur leurs ventes physiques, que ce soit pour les singles ou les albums. Aujourd’hui, les streams et les téléchargements sont entrés dans le tableau. Le paiement ne se déclenche alors que si on a écouté les trente premières secondes du titre. Ainsi, on observe qu’un titre qui faisait 4min30 dans les 1990, dure environ 3min42 aujourd’hui.

La longueur des titres n’est donc plus importante et certains peuvent se contenter du strict nécessaire. iGénération prend donc l’exemple de l’album Scorpion par Drake. Un double-album durant pas moins de 90 minutes, avec pourtant un tas de chansons courtes.

Charles Harding et Nate Sloan, en plus de Drake, citent également Lil Pump. Ses albums contiennent des titres dont la durée est inférieure à 3 minutes, parfois même 2.

Les titres courts ont toujours existé, notamment pour passer à la radio. Mais le mode de consommation actuel ne semble pas encourager les efforts. Drake ou Lil Pump en sont les parfaits exemples avec leurs projets respectifs.

On apprend donc aussi que certains artistes proposent un teaser du refrain au début du titre. Et ce, afin de captiver l’auditeur pour qu’il reste au moins 30 secondes. Est-ce le cas de Drake ? Il ne vous reste plus qu’à analyser ses morceaux pour le découvrir !

Une chose est sûre, les artistes et leurs équipes regorgent de techniques pour leur rentabilité et leurs bénéfices. Les méthodes sont nombreuses et nous ne savons parfois que très peu de choses. Drake reste malgré tout « The OVO Boy, the Business Man ! »