fbpx
Culture
Partager sur

Dosseh dévoile tout sur sa mixtape «Summer Crack 3» (Interview)

A l'occasion de la sortie le 31 juillet de sa mixtape« Summer Crack volume 3 », le rappeur Dosseh se confie au micro de MCE sur ce projet

C’est le grand jour pour Dosseh. Sa mixtape Summer Crack 3 sort aujourd’hui. Un opus disponible uniquement en digitale, sur lequel il se confie aux caméras de MCE.

Summer Crack 3: une mixtape aux sons variés

« Summer Crack, c’est le troisième volet de mixtapes que je sors en été depuis maintenant 3-4 ans », explique Dosseh. Plusieurs extraits ont déjà été dévoilés. L’occasion de donner un avant-goût du projet. Le premier d’entre-eux: Été au Tieks. Un morceau idéal pour l’été, et surtout pour représenter comme il se doit la mixtape.« Je trouve qu’il résume bien assez l’état d’esprit de la mixtape. Il n’y a pas plus représentatif de la mixtape que ce son là. Pas musicalement mais juste de par le titre et par le thème abordé », confie Dosseh.

Autre titre dévoilé: Brolyk. Un son très différent du premier extrait de Summer Crack. Et pour cause. Brolyk aborde un thème différent et se veut plus sombre. Un choix qui confirme les capacités de Dosseh: proposer des sons légers ou plus sombres, ça, il sait le faire. « Brolyk c’est l’intro du projet. Donc comme toute intro, elle se doit de mettre dans le bain directement. Je suis capable de faire des morceaux comme Eté au Tieks, et de faire des morceaux comme Brolyk, qui dans le forme n’ont rien à voir. Mais après ça reste la même personne qui rappe »

Dosseh: « Je kiffe le musiques et les sons nigérians, ghanéens »

Sur cette mixtape figure un seul featuring. Mais attention, pas une grosse tête du rap français. Dosseh choisit d’inviter Magasco, un artiste camerounais. L’occasion pour le rappeur, qui « kiffe le musiques et les sons nigérians, ghanéens…» , de dévoiler une autre facette de son univers musical. « Je voulais faire un morceau un peu dans ce délire là, avec un artiste justement qui est capable de m’amener ce côté là. Donc j’ai fait appel à Magasco ». Résultat: un son aux sonorités africaines et légères. Comme le souhaitait Dosseh. Le clip est d’ailleurs disponible depuis aujourd’hui.