fbpx
Culture
Partager sur

Musique: Découvrez Jumo le poulain de Nowadays Records (Exclu MCE)

Musique: Découvrez Jumo le poulain de Nowadays Records (Exclu MCE)
Partager
Partager sur Facebook

Jumo, c’est le petit (ou plutôt grand) poulain de Nowadays Records. Si son nom ne vous dit rien aujourd’hui, il sera bientôt sur toutes les lèvres !

Jumo c’est un mec qu’on repère tout de suite. Un look qui impose tant par sa grandeur que par sa candeur. A la tête de Ep et en tournée dans toute la France, l’artiste reste cependant reservé mais passioné. Nous l’avons rencontré lors de son passage éclair à Strasbourg.

Jumo, un artiste complet

Si aujourd’hui Jumo se définit en tant que producteur de musique électronique, le jeune Clément vient d’un tout autre univers. Membre de plusieurs groupes de rock – il a fait de la batterie durant dix ans – puis producteur électro chez Yunizon Records, c’est seulement depuis peu qu’il décide de travailler seul. De plus, comme de nombreux artistes de musique électronique Jumo fait appel au Vjing pour ses lives. Si d’ordinaire la création graphique en fond de scène est réalisée par une personne extérieure, Jumo n’a pas ce souci là. Graphiste de formation, l’artiste réalise lui même ses créations oniriques qui évoluent durant ses sets. Par conséquence, Jumo n’a besoin de personne pour réaliser ses projets. D’ailleurs son but est de mêler la musique, le graphisme, le dessin et la vidéo en une seule entité.

L’arrivée chez Nowadays Records

Cela fait un peu de 6 mois que Jumo a fait son entrée au sein du label Nowadays Records. Il retrouve La Fine Equipe, Fakear, Douchka, Clément Bazin ou d’autres encore. Officiellement intégré au label, Jumo participe d’ailleurs à leurs côtés aux lives des Nowadays Party. Alors quand on lui demande comment ce jeune angevin de 25 ans a atteri chez eux, il répond calmement qu’il les croisait régulièrement lorsqu’il travaillait en tant que graphiste pour des personnes qui les connaissaient. « Un jour je leur ai fait écouter mes morceaux et ils m’ont dit que c’était cool. Et voilà ça s’est fait comme ça ». Lorsqu’on arrive dans un label connu on s’attend souvent à un gros changement mais pour Jumo ce n’est pas le cas. Il admet avoir plus de facilité à trouver des dates car il fait désormais parti d’un label côté dans le milieu électronique. Mais en somme, il continue à faire son bout de chemin dans son coin, seul.

L’univers de Jumo

Clément ressemble à de nombreux artistes qu’il admire. Il s’inspire d’eux pour composer et confie être influencé par Aphew Twin, Flume, Daft Punk ou encore Thylacine. Quant à son univers musical, on retrouve bien les sons de la mer – Jumo vit aux Sables-d’Olonne – des notes planantes qui emporte le public dans une sorte de rêve éveillé. Et pour composer, comment ça se passe ? Jumo est du genre plutôt libre et oiseau de nuit. Il n’aime pas être limité dans le temps et préfère composer la nuit. Comme de nombreux artistes de différents milieux affirme-t-il. En effet il explique de façon poétique que « la nuit tu n’as pas d’heure qui t’impose de t’arrêter. La journée se termine alors que la nuit non. Si ça s’arrête c’est que tu t’es endormi. Il n’y pas de limite avec la nuit »

Jumo est un artiste à suivre de près. Il est encore aux balbutiements de son projet mais risque de faire du bruit lorsqu’il aura enfin déployé ses ailes ! En attendant la sortie de son album, n’hésitez pas à aller le voir en concert. Il sera le 8 décembre au Badaboum à Paris.

Voir aussi >>>> Logobi GT Feat. Fally Ipupa, découvrez la bombe « Marie Do »


Découvrez Jumo le poulain de Nowadays Records par MCETV

Ecrit par Marine T.