fbpx
Culture
Partager sur

David Carreira: « Toutes les femmes ont un côté ange et démon » (interview)

A l'occasion de la sortie du premier morceau de son futur album francophone, David Carreira répond à toutes nos questions !

De passage à Paris, le chanteur franco-portugais David Carreira répond à toutes nos questions lors d’une interview exclusive. Son retour en France, son futur album, son morceau « Domino », David Carreira nous dit tout !

Pourquoi faire ton retour après deux ans d’absence ?

En fait j’ai enchaîné une grosse tournée au Portugal, on a eu plus de 200 dates ces deux dernières années. Avec l’album qui s’est très très bien passé. Ca me manquait de chanter en français, de lancer des titres en français, donc là je suis revenu pour relancer le prochain album.

Quelles couleurs as-tu voulu donner à cet album ?

Avec « Domino » on est partie dans un délire très latin avec un petit peu de trap dans le deuxième couplet, etc. L’album c’est surtout un mélange entre le latin et le hip-hop. Donc c’est vraiment 50/50, il y a un délire latin, reggaeton, etc, et après il y a tous les délires un peu plus hip-hop, trap, Tory Lanez… Tout ce délire-là.

Dans « Domino » tu parles des femmes manipulatrices, c’est du vécu ?

Toutes les femmes ont un côté ange et démon. Je pense que là on doit avoir 70% de démon, 30% d’ange tu vois. Mais c’est bien aussi, c’est bien. Donc on voulait vraiment ramener ce délire. Ca a l’air d’être très cute, très clean, très romantique au début du clip et ensuite tu descends et tu vois tout le côté « enfer ».

Quels messages veux-tu faire passer dans cet album ?

Je parle souvent de femmes en fait, ça se comprend ! T’as un autre titre qui s’appelle « Lucia ». Et il y a beaucoup de vécu dans les titres vu que j’écris de plus en plus en français, je mets beaucoup de vécu. Et il y a un des titres qui s’appelle « Lucia », un de mes préférés où en fait c’est arrivé à beaucoup de monde. Tu sors en sortie et tu connais quelqu’un de vu vite fait et t’as même pas eu le temps de demander son nom et elle disparaît.

Est-ce que ça t’aide dans ta carrière d’être le fils de David Carreira ?

Il y a pas beaucoup de ponts possibles entre sa musique et la mienne. Même si on vient de faire un titre très récemment sur son album. On a fait un titre ensemble et c’est la première fois qu’on a trouvé un délire entre les deux. Mais il y a pas vraiment de liaison musicale, mais je m’entends très très bien avec mon père.

Tu t’es un peu lancé dans la comédie, devenir acteur c’est un but pour toi ?

Je pense que le rêve de n’importe quel chanteur c’est de faire des musiques pour des films, les bandes sonores, c’est un truc de malade. Rien que de faire les voix des petits dessins animés c’est un truc de ouf. Tu te regardes au cinéma, tu vois un petit bonhomme bleu qui a ta voix, c’est kiffant. Imagine toi faire un titre pour un film, les big films à l’américaine, c’est un truc de malade. Je pense que c’est le rêve de n’importe quel artiste.

Quels sont tes projets ?

« Domino » le premier single, le clip qui vient juste de sortir. J’espère que ça va bien prendre. Là on tourne d’autres clips de l’album. Moi j’aime bien donner beaucoup d’actu, je pense que c’est cool de nourrir ton public, de lui donner des titres, des clips. Donc très bientôt on va redonner d’autres clips !