fbpx
Culture
Partager sur

Coup de coeur: Yonn, l’héritier de Joke et Kalash présente « Bizwen » !

Coup de coeur: Yonn, l'héritier de Joke et Kalash présente

Nous sommes partis à la découverte de Yonn, un jeune rappeur martiniquais à mi-chemin entre l'univers de Joke et celui de Kalash.

Qui est Yonn, ce rappeur inspiré par Joke et Kalash qui vient de dévoiler le clip « Bizwen » ? MCE TV vous dit tout sur cet artiste montant !

Un rappeur à suivre !

Yonn est un jeune rappeur de 24 ans originaire de la Martinique où il a passé toute son enfance et son adolescence. C’est là-bas qu’il a aussi écrit ses premiers textes de rap, dès l’âge de 13 ans. Pourtant, la musique était en lui depuis toujours. « Dès l’enfance ça m’intéressait déjà. Je chantais des chansons écrites par d’autres à ma cousine. Ça l’épatait vraiment, elle pensait que ça venait de moi » déclare-t-il. C’est un véritable déclic pour Yonn qui commencer à rapper avec ses camarades au collège. Freestyles, clashs, le cour de récréation se transforme en de véritables Rap Contenders sauvages !

Et le jeune garçon y prend goût ! Influencé par le style des rappeurs US (Ludacris, 50 Cent, Snoop Dogg, The Game, Lil Wayne), la plume à la française (Nubi, Grodash, Youssoupha, Orelsan, Brasco) et la couleur du Rap Lokal (Dawa, Shaolin, Ndx, Genow, Lyno), Yonn se forge petit à petit une vraie personnalité artistique. Il se prend ensuite d’affection pour des rappeurs imposants et au charisme remarquable. Kanye West, Wiz Khalifa, A$AP Rocky, Tyler The Creator et Miky Debrouya vont terminer de le mener à ce qu’il est aujourd’hui. Il y a quelques jours, il dévoilait alors le clip « Bizwen ». Le morceau est aussi disponible sur Spotify, Deezer et iTunes.

De la Martinique à Paris

Yonn est aussi un fier représentant de la jeunesse antillaise. Comme beaucoup de bacheliers, il a dû quitter son île natale pour poursuivre ses études. Passionné par le dessin, il arrive à Paris à 20 ans et y étudie les Arts Appliqués. A ce moment-là, malgré sa passion pour la musique, le jeune-homme se rêve dessinateur de dessins-animés (c’est lui qui dessine ses propres covers).

Mais, dès son arrivée en France métropolitaine, Yonn est confronté à une dure réalité. « J’ai pris conscience que j’étais noir, aussi bizarre que cela puisse paraître, et que j’avais un accent » déclare-t-il. Ces remarques l’ont poussé à la remise en question. Qui est-il ? Est-on vraiment français lorsqu’on est originaire des Antilles ?

Son meilleur exutoire fut alors la musique. Il commence à écouter Joke qui fait le buzz avec son album « Tokyo », et il trouve son propre nom de scène. Il s’appellera Yonn ! Ce terme désigne le chiffre un en créole. Lui qui pensait qu’il avait deux facettes – musique et dessin, créole et français, Antilles et métropole – se rend compte qu’il n’est qu’une seule et même personne aux origines et influences mixtes. Quand on lui demande ce qu’il veut transmettre dans ses textes, Yonn répond : « Trouver sa place dans sa communauté, puis dans le Monde, sans jamais avoir à se renier soi-même ».

Tout' disiplin' la pou fè Yonn'. Jeudi 20 | 17h. #hiphop #créole

Une publication partagée par YONN (@yonn_island) le