Culture
Partager sur

Brasco: « El Matador, c’est toujours la famille » ( Vidéo MCE )

Partager
Partager sur Facebook

Alors qu'il revient sur le devant de la scène, Brasco s'est confié à MCE sur sa rencontre et ses relations avec le rappeur marseillais El Matador

Alors qu’il prépare un nouvel album pour son grand retour, Brasco s’est confié sur son parcours musical. L’artiste a débuté dans la musique dans les années 90, avec le groupe Apothéose formé avec deux autres rappeurs d’Asnières-Sur-Seine.

Brasco: sa rencontre avec El Matador

Après quelques années d’absence, il revient en 2005, en signant avec le label Original Bombattak. Une structure au sein du e laquelle il a pu s’épanouir et faire la rencontre d’un autre rappeur: El Matador. Je ne le connaissais pas, je ne savais pas qui c’était. Quand le directeur de l’ancien label est venu et m’a dit « ouais on a signé un petit de Marseille El Matador, il a 23 ans, je me suis dis Ok et moi? . El Matador cartonne au sien du label et attire forcément la lumière sur lui. Une attention loin de déranger Brasco, qui décide alors de se concentrer sur ses projets. El Matador il a eu des opportunités, ce qui fait qu’il se sont jetés tout de suite sur lui et moi je me suis dit « tant mieux, comme ça, ça me permet de bien peaufiner mon album .

Une amitié toujours forte

Résultat: l’exposition du rappeur marseillais permet d’attirer l’attention sur le label, et donc petit à petit sur Brasco. Ça nous a permit de vraiment ouvrir le label, grâce à lui, et ça nous a permit d’avoir pas mal d’opportunités, souligne l’interprète de L’amour ou la raison. Les deux artistes ont notamment partagé un feat sur le morceau Tapage Nocturne, qui a cartonné. Mais au-delà de leur relation professionnelle, les deux rappeurs ont lié une amitié forte, comme le confie Brasco: El matador, c’est toujours la famille. On s’appelle pas tous les jours mais l’amitié est toujours là (…) Quand on s’attrape au téléphone, il peut y avoir 1 an ou 2 ans qu’on s’est pas vu mais quand on va s’appeler, c’est comme si on ne s’était pas quitté depuis hier. C’est ce rapport là que j’ai avec El Matador