fbpx
Culture
Partager sur

Booba Vs Tariq Ramadan: Kamelanc’ s’exprime sur le clash

Booba Vs Tarik Ramadan: Kamelancien s'exprime sur ce clash

Alors qu'il revient dans le rap, Kamelancien (devenu Kamelanc') s'est exprimé sur l'altercation qui a opposé Booba et Tariq Ramadan sur les réseaux sociaux

C’est l’un des clashs qui avait fait agité les réseaux sociaux. Souvenez-vous, l’an dernier, durant les attaques à Gaza, une déferlante de messages de soutien à la cause palestinienne a vu le jour sur les réseaux sociaux. Des démarches critiquées par Booba. « Tous ceux qui croient aider la Palestine avec des post instagram Facebook etc vous faites vraiment pitié bande d’hypocrites. Pas d’politique ici. Si vous voulez aider allez sur le terrain bande de truffes ou sinon fermez la à jamais!!! #92i », avait indiqué le rappeur sur son compte Instagram.

Un post jugé déplacé par Tariq Ramadan, qui s’est empressé de réagir à l’époque: « Le courageux rappeur Booba, comme nous informe le mondejuif.info ce matin, a demandé à ses fans de cesser de poster des messages de soutien aux Palestiniens sur sa page et il les traite d’hypocrites. Grand courageux, en effet, Booba. Mais qui donc est hypocrite? Ces fans ou lui-même qui affirme ne pas faire de politique en prenant la décision, très politique, non seulement de se taire sur ce massacre mais d’interdire que l’on soutienne les Palestiniens opprimés? Hypocrite, en effet, et honteux. ».

Kamelanc’: « On veut la paix, pas de la guerre ou de la vengeance »

A l’occasion d’un entretien accordé aux Inrockuptibles, Kamleanc’ s’est exprimé sur cette altercation. « Je pense que ce conflit a donné une certain directive à un moment dans le rap. Certains ont changé leur façon d’écrire, ça leur tenait à cœur. Je pense ensuite que Tariq Ramadan n’aurait pas dû demander aux artistes de se positionner. Il aurait dû rester à sa place et je pense qu’il a dû le regretter. Booba pareil, il n’aurait pas dû le clasher. Ça ne sert à rien, c’est de la haine pour de la haine. Qu’ils se voient, se parlent, prennent une photo et la publient sur Facebook. On veut la paix, pas de la guerre ou de la vengeance. On veut deux peuples qui arrivent à vivre en harmonie. La haine doit cesser et l’amour du prochain doit prendre le dessus », indique avec un certain recul l’artiste, qui a annoncé son retour dans le rap.