fbpx
Culture
Partager sur

Booba vs Kaaris: contrats prêts et l’entrainement peut commencer !

Booba vs Kaaris: contrats prêts et l’entrainement peut commencer !

On touche au but. Les contrats pour le combat entre Booba et Kaaris sont prêts. Les deux rappeurs peuvent commencer l’entrainement !

On n’y croyait plus, mais ça y est. Les deux rappeurs ennemis vont bel et bien monter sur le ring pour leur combat tant attendu. Le lieu et fixé. L’organisateur vient de finaliser les contrats. Il ne manque plus que la signature des deux hommes. Et cette beef qui dure depuis maintenant des mois touchera peut-être à sa fin.

Booba vs Kaaris, les choses se précise

Le promoteur finalise les contrats. Après cela, il ne manquera plus que les signatures des deux rappeurs ennemis. Un petit détail pour certains. Mais connaissant Booba et Kaaris. Il est probable que cela prenne encore des semaines. Avec plus d’un clash et commentaire sur les réseaux sociaux.

Les termes du contrat sont simples. Le combat aura donc lieu en Suisse. Dans la ville de Genève. Probablement en septembre prochain. Le vainqueur remportera 1,5 millions d’euros. Et le perdant repartira lui aussi avec de l’argent. Avec la petite somme de 500 000 euros tout de même.

Booba vs Kaaris, l’entrainement peut commencer

Il y a quelques jour le rappeur de Sevran postait déjà une vidéo expliquant son programme d’entrainement. Après tous, pour un combat aussi attendu. Il faut commencer l’entrainement tôt.

De son côtés, le promoteur SHC lui aussi fait la promotion du combat. « Les contrats ont été envoyés ! Qui est ce qui sortira vainqueur de ce combat ? » avec plusieurs hashtag pour identifier Booba a et Kaaris sur le post.

Booba quant à lui, profite d’un post sur Instagram pour provoquer une nouvelle Kaaris. Il attendrais que ce dernier valide cette nouvelle offre. Et se montre en train de faire des pompes sur Instagram avec son fils Omar sur le dos. En attendant les deux rappeurs prmoettent encore de faire le show sur les réseaux sociaux. En partageant leurs entrainements repectifs. Vivement le mois de septembre pour avoir le fin mot de cette histoire.