fbpx
Culture
Partager sur

Booba: la mère de ses enfants soulagée de sa sortie de prison

Booba: la mère de ses enfants soulagée de sa sortie de prison
Partager
Partager sur Facebook

Alors que Booba et Kaaris viennent de sortir en prison en attendant leur procès, la mère de ses enfants se réjouit de la libération de B2O.

Il y a quelques heures, Booba et Kaaris sortaient de prison. Depuis, la mère des enfants de B2O a réagit sur les réseaux sociaux à la sortie de son ex-compagnon. MCE TV vous donne tous les détails !

Patricia Vinces réagit à la sortie de prison de Booba

En commentaire d’une de ses publications Instagram, la maman des enfants de Booba a dit tout son soulagement suite à la sortie du rappeur. Même si le couple n’est plus ensemble depuis quelques années, B2O et Patricia Vinces entretiennent de bon rapports. Ainsi, la jeune femme est heureuse de voir Booba quitter l’enceinte de la prison après plusieurs semaines derrière les barreaux. En commentaire d’une publication où on voit Luna et Omar, Patricia Vinces poste « Dadas free ». Très proche de ses enfants, B2O ne devrait pas tarder à retrouver Luna et Omar, même s’il ne peut quitter le territoire français.

Booba et Kaaris en liberté

Suite à leur bagarre à Orly, Booba et Kaaris furent placés en détention provisoire en attendant leur jugement. Ce matin, on apprenait que les rappeurs se retrouvent en liberté sous contrôle judiciaire ! En effet, on le rappelle, les deux hommes devaient rester en prison jusqu’à la date de leur procès. Pourtant, on vient d’apprendre qu’ils se retrouvent en liberté sous contrôle judiciaire.

Selon Le Parisien, « Les juges ont accepté de libérer les deux artistes, en les plaçant sous contrôle judiciaire. » De plus, les rappeurs devront chacun verser 30 000 €. Comme ils sont sous contrôle judiciaire, ils ne devront pas quitter le territoire jusqu’à leur procès. L’avocat de Kaaris, Yassine Yakouti, déclare : « La levée d’écrou devrait intervenir dans la matinée. » Un autre conseiller de Kaaris, Me David-Olivier Kaminski, ajoute: « En matière de comparution immédiate, la détention se justifie lorsque les faits sont gravissimes. Or cette bagarre a entraîné moins de 8 jours d’ITT et les garanties de représentations sont parfaites. »