fbpx
Culture
Partager sur

Booba : « Tous les médias sont pipés, édulcorés, faux, trafiqués » (vidéo)

Sans concession, Booba dit tout ce qu'il pense des médias actuels et présente au grand public son propre média, OKLM. On vous dit tout !

On savait déjà que Booba n’était pas très fans des médias. Mais dans une nouvelle interview, B2o en remet une couche !

« Pour nous, par nous »

Voilà le slogan du média de Booba, OKLM. Un site internet, une web radio et une chaîne de télévision, le média du Duc de Boulogne est partout et il cartonne. Le site cumule déjà 1 million de visiteurs uniques par mois, 2 millions de pages vues par mois et 1 millions de followers sur les réseaux sociaux. Tout ça, en seulement deux ans ! B2o déclare alors : « Les français prennent la cuisine ou le Beaujolais au sérieux, nous on prend la musique au sérieux ».

L’équipe de l’émission Le Tube sur Canal+ revient sur le succès de la chaîne et entre dans les coulisses du média de Booba. Le rappeur balance : « J’estime que tous les médias actuels, ou en tout cas une grosse partie, sont pipés, sont édulcorés, sont faux, trafiqués, sont pas honnêtes. C’est pas des connaisseurs donc moi j’ai voulu crée mon propre média pour passer ce que j’aime, ce que les gens de ma génération aiment« . Il ajoute ensuite : « On est complètement indépendant. C’est pour ça qu’on fait ce qu’on veut. C’est « pour nous, par nous ». Parce que dans l’équipe il y a que des connaisseurs, que des gens passionnés, qui ont la même vision et qui savent de quoi ils parlent ».

Le but du rappeur : faire grandir son propre média ! Il termine en déclarant : « On est en développement donc la plupart des sous sont fait déjà pour payer les gens qui travaillent pour OKLM, et réinjecter pour grossir, grossir, grossir » !

France 4 en prend pour son grade !

« France 4, qu’ils aillent se faire enculer » ! C’est ce que Booba déclarait déjà dans une précédente interview. Le journaliste raconte alors qu’il a travaillé sur France 4 auparavant et qu’il a présenté un sujet sur Booba. Apparemment, la chaîne n’a pas apprécié ce sujet… Le journaliste explique : « La chaîne ne veut pas qu’on parle de Booba. (…) Pour certaines personnes tu es le grand méchant ».