fbpx
Culture
Partager sur

Booba, Lacrim, Rohff: les rappeurs soutiennent Théo !

Booba Rohff Lacrim

Vald, Gradur, Booba... Tous les rappeurs participent à l'élan de solidarité autour de Théo, le jeune homme qui a subi d'importantes bavures policières.

Théo c’est le jeune homme âgé de 22 ans originaire d’Aulnay-sous-Bois qui a été hospitalisé pour de graves blessures à la suite d’une interpellation de la police. Au lendemain de la mise en examen de quatre policiers, il donne sa version des faits et le monde du rap réagit.

Théo témoigne !

Sur son lit d’hôpital, Théo raconte en détail ce qu’il s’est passé lors d’un contrôle d’identité qui a dérapé. Voilà un extrait de son témoignage : « Le policier, là, il me regarde. Moi, j’étais de dos, de trois quarts, donc je voyais ce qu’il faisait derrière moi. Je l’ai vu prendre sa matraque et il me l’a enfoncée dans les fesses, volontairement. (…) Et ils m’ont mis du gaz lacrymogène sur la tête, dans la bouche. (…) J’entends un policier dire : Attends, ici y a les caméras, on va l’emmener derrière le mur, on va lui faire sa fête« .

Il continu : « Ils me traitent de tous les noms : Espèce de salope, Bamboula, T’as voulu faire le malin, regarde maintenant comment tu es. Le policier qui est à ma gauche m’assène des coups sur le crâne, il me met plein de patates, le policier à ma droite, il (inaudible) mes parties intimes. (…) Un policier avait dit : Je crois qu’il saigne du fion en rigolant. Et là, le policier dit : Ça mérite un petit snap, ça. Et le policier qui est assis devant côté passager, il me fait un snap.« .

Les policiers contestent le récit du jeune homme. Le gardien de la paix poursuivi pour « viol » plaide un coup accidentel. Les trois autres policiers sont soupçonnés de « violences volontaires ». De son côté, Théo s’est vu prescrire 60 jours d’ITT après une opération suite à une déchirure à l’anus de 10 cm de long. L’ensemble des habitants d’Aulnay-sous-Bois est choqué. Des manifestations et des actes de colère envers les services de police s’enchaînent ces derniers jours.

Les rappeurs réagissent aussi à l’affaire Théo

Après l’affaire Adama Traoré, c’est aujourd’hui l’affaire Théo qui fait la Une. Coïncidence ou non, Théo s’est fait agressé le jeudi 2 février, c’est-à-dire le jour où a eu lieu le concert « Justice pour Adama ». Sur la scène de la Cigale on retrouvait Youssoupha, Kery James, Dosseh, Mac Tyer, Medine, Sofiane, Arsenik et aussi TiTo Prince. L’intégralité des recettes ont été reversées à l’association La vérité pour Adama. Elle permet, entre autres, de couvrir les frais de justice de la famille Traoré. Face a cette nouvelle bavure policière, les rappeurs se mobilisent également. C’est sur les réseaux sociaux qu’ils s’expriment.

D’abord il y a Booba qui partage un extrait du témoignage de Théo. Il ajoute aussi le commentaire « #bamboulagang ✊?« . On reconnait alors très bien le ton du Duc de Boulogne. Son protégé, Damso, partage également le témoignage du jeune homme.

#bamboulagang ✊?

Une photo publiée par KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) le

Le rappeur du 94, Rohff, soutient aussi Théo. Il commente alors « #JusticepourTheo #Aulnay93 #94Soutient c’est trop!« . Ils ont été plusieurs à partager cette image de la mairie d’Aulnay-sous-bois. Le rappeur Lacrim partage aussi cette image en ajoutant le commentaire « Quand je vois ça …« . Gradur fait de même en commentant « ??? F**kTheC*ps« . Le rappeur Vald partage aussi cette publication sur sa page Instagram.

#JusticepourTheo #Aulnay93 #94Soutient c'est trop!

Publié par Rohff Officiel sur dimanche 5 février 2017

Sur les réseaux sociaux, on retrouve aussi les témoignages de soutien de Kaaris, Mokobe, Lartiste, Sneazzy, Aladin 135, Kalash, Youssoupha, Rim’K, Seth Gueko, Oxmo Puccino, Demi-Portion et Shay.