fbpx
Culture
Partager sur

Booba: Karim Benzema lui fait une nouvelle dédicace ! (vidéo)

Booba: Karim Benzema lui fait une nouvelle dédicace ! (vidéo)

Booba et Karim Benzema affichent une nouvelle fois leur complicité et leur amitié sur les réseaux sociaux

Et une de plus. Une vidéo supplémentaire pour afficher leur complicité. Karim Benzema dévoile une courte vidéo où il met en avant sa vie au Réal Madrid. Sa complicité avec James ou encore ses buts ou jolis dribbles défilent avec en fond sonore un morceau de Booba. Il s’agit de Comme les autres, extrait de Nero Nemesis, son dernier album en date (disponible dans les bacs et sur iTunes depuis le 4 décembre ndlr). Karim Benzema publie cette vidéo dédicace sur son compte Instagram (suivi par près de 9 millions d’internautes) et n’oublie pas de mentionner son ami Booba. Booba de son côté n’a pas hésité à reposter cette vidéo sur son propre Instagram. Complices comme toujours, les deux célébrités affiches clairement le soutien qu’ils s’apportent, même à distance.

@karimbenzema #NERONEMESIS #92i

Une vidéo publiée par KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) le

Booba se confie sur sa relation avec Benzema

La relation qu’entretiennent Booba et Karim Benzema intrigue de nombreux internautes, fans de rap ou de foot. Depuis quand se connaissent-ils? Quels sont leurs rapports? Que s’apportent-ils? Autant de questions auxquels le rappeur avait répondu dans une interview accordée à L’Equipe. « Il était venu me voir à un showcase (concert promotionnel) à Genève et on a sympathisé. Depuis, on a gardé le contact. Je suis même allé à Lyon rencontrer son père et son petit frère, des gens très bien.., C’est devenu un ami, même si on ne se voit pas souvent à cause de nos emplois du temps. On échange tous les jours, par texto ou en BBM. », a confié le rappeur, avant d’ajouter qu’ils avaient de nombreux points communs:« Il est comme moi, c’est un solitaire, concentré sur son truc, qui a la rage de vaincre. Parfois, il m’nevoie un message depuis le vestiaire, juste avant une rencontre pour me dire: « Cesoir, je suis chaud! » C’est comme si j’étais dans le vestiaire avec Karim! Dans ce cas-là, je regarde le match et s’il marque un but de malade, c’est kiffant. Et moi, je peux lui envoyer mon dernier son pour avoir son avis. Sinon on parle ensemble de la vie, des voitures »