fbpx
Culture
Partager sur

Booba et Kaaris en prison: des images circulent sur internet

Booba et Kaaris en prison: des images circulent sur internet
Partager
Partager sur Facebook

Alors que Booba et Kaaris sont toujours enfermés en attente de leur procès, des images des rappeurs derrière les barreaux circulent sur le net.

Emprisonnés depuis leur bagarre à Orly, Booba et Kaaris ont suscité beaucoup de buzz depuis ce coup de sang. En prison, ça continue puisque les rappeurs se retrouvent régulièrement pris en photo par les autres détenus. Des photos et vidéos qui finissent aussitôt sur internet. MCE TV vous donne tous les détails !

Des images de Kaaris à Fresnes disponibles sur internet

On le sait, des smartphones passent aisément les portiques de sécurité en prison. De fait, de nombreux détenus ont en leur possession un téléphone qui leur permet de prendre des photos et vidéos et communiquer aisément, même derrière les barreaux… Ce qu’ils n’hésitent pas à faire face aux détenus les plus connus de l’hexagone. Sur Twitter, on peut ainsi découvrir des photos et vidéos des rappeurs. Notamment Kaaris déambulant dans la cour de promenade du centre pénitentiaire.

Seulement, il est tout à fait interdit de détenir un téléphone en prison. Une enquête interne a donc été ouverte et le parquet a été saisi. De leur côté, les surveillants, déjà sous tension, s’avouent être très inquiets. La présence des rappeurs dans leurs murs est une situation à risque.

« Le problème, aujourd’hui, c’est que les établissements sont devenus des passoires. Depuis 2009, l’article 57 du code de procédure pénale empêche la fouille systématique des détenus après un contact avec l’extérieur. On a des téléphones avec de très faibles taux de métal qui passent les portiques de sécurité. Les familles peuvent donc faire passer du matériel, indétectable. Et les brouilleurs réseau dont disposent les prisons semblent complètement obsolètes, donc les détenus ont accès au réseau » regrette Thibault Capelle, secrétaire local du syndicat Force Ouvrière à Fleury-Mérogis, où est enfermé Booba.

Booba et Kaaris derrière les barreaux

Le 1er août, Booba, Kaaris et leurs amis étaient à l’aéroport d’Orly. Ils attendaient de monter dans un avion à destination de Barcelone. Les deux hommes devaient alors y donner un showcase le soir-même. Leur rencontre a aussi donné lieu à une bagarre générale qui a bloqué une partie de l’aéroport. Après deux nuits en garde à vue, les rappeurs et neuf autres personnes ont été présentés au tribunal. Le procès pour violences aggravées aura lieu le 6 septembre.

En attendant, les différents protagonistes sont donc placés en détention provisoire. Ils risquent jusqu’à sept ans de prison et 100 000 euros d’amende. Si les deux camps se rejettent la faute. Cependant, la lecture du procès-verbal d’exploitation des caméras de surveillance indique que c’est Booba qui a porté le premier coup.