fbpx
Culture
Partager sur

Booba: l’exemple du marketing à la française?

Booba l'exemple du marketing à la française

Monsieur Vantard, le journaliste rap, il parle de Booba, le roi du marketing, dans une vidéo d'une demi heure

Monsieur Vantard c’est un journaliste/chroniqueur qui parle de rap et de cinéma dans des vidéos qu’il poste sur YouTube. Sa dernière vidéo, intitulée « Booba le roi du marketing!!! ». La vidéo, qui cumule environ 7000 vues, est destinée a expliquer en quoi Le Duc de Boulogne est le roi du marketing en France.

Comment Booba occupe l’espace médiatique

Qu’on en parle en bien ou en mal, Booba est régulièrement présent dans les médias. Qu’ils soient spécialisés en rap ou qu’ils fassent partie de la presse généraliste, toutes les rédactions en parlent. Chaque album est un événement, chaque clash est mis en lumière. Et comme tous les artistes de son envergure, sa fan base est très large, mais ces détracteurs le sont tout autant. Le point que Vantard met en avant est le suivant: Booba est l’un des rares artistes a avoir des haters presque plus assidus sur son actualité que ses propres fans. « Même ses haters sont limite plus au taquet sur son actu que ses propres fans […] Tout ça pour pouvoir dire, j’ai vu son dernier clip et c’est nul. » Ses détracteurs, si ils le détestaient vraiment, auraient-ils vraiment besoin de rechercher aussi minutieusement des informations?

Le marketing pur

Rappelons que Booba possède une marque de prêt à porter, Ünkut. La marque du rappeur existe depuis maintenant 11 ans, une prouesse selon Monsieur Vantard, puisqu’elle génère aujourd’hui des millions d’euros par ans, et ce à travers le monde. Booba a su également se créer un personnage atypique, les filles l’aiment parce qu’il est beau gosse et musclé, d’autres pour sa plume. Le Duc parle à tout le monde, et selon le journaliste « Dans l’inconscient des gens, quand tu dis Miami, il y a Booba qui va avec ». Même les autres rappeurs parlent de lui, que ce soient ses ennemis jurés comme Rohff ou la Fouine, pour les ennemis historiques, ou que ce soient des admirateurs comme Gradur ou Nekfeu qui avait déclaré « Booba, il a une plume incroyable! ».