fbpx
Culture
Partager sur

Beyoncé harcelée sexuellement pendant sa période Destiny’s Child ? Son père balance !

Partager sur Facebook

Beyoncé a elle aussi été victime de harcèlement sexuel plus jeune, c'est son père qui témoigne de ce qu'il s'est passé à ses 16 ans.

Selon les dires du père de Beyoncé, la jeune femme aurait été harcelée au début de sa carrière. Etant son ancien manager à l’époque des Destiny’s Child, il a fait des déclarations surprenantes !

En effet, à l’époque Beyoncé débute avec les Destiny’s Child composé d’elle-même, de Kelly Rowland ainsi que de Michelle Williams. Autant vous dire qu’à cette période ces femmes en devenir font tourner la tête de millions d’ado. D’ailleurs leurs hits nous font encore danser ! Ainsi, même Be ne s’est pas vu épargner par des tentatives de harcèlement sexuel au début de sa carrière. 

C’est son ancien manager qui n’est autre que son père qui a fait cette confidence. D’ailleurs c’est le tabloïd américain ET Online qui a rapporté l’infos . De plus, il se trouve que cela est arrivée à cause du père de la chanteuse Mathew Knowles. Le manager aurait fait un mauvais choix et aurait manqué de discernement.

Beyoncé : Harcelée à l’âge de 16 ans !

Comme l’explique Mathew Knowles, à l’époque il décidé d’envoyer les jeunes femmes dans le même bus qu’un autre groupe appelé Jagged Edge. L’équipe se compose de 4 jeunes hommes, dont les jumeaux Brian et Brandon Casey. Ainsi que Richard Wingo et Kyle Norman. Lors du trajet Beyoncé alors âgée de 16 ans se serait vu harceler par deux membres du groupe âgés de 21 ou 22 ans lors des faits.

Comme l’explique le Papa manager, « J’ai reçu un appel de Kelly et Beyoncé. Me disant qu’elles étaient harcelées par deux des membres de Jagged Edge. C’était inconcevable. J’ai dû mettre les gars hors du bus à Baton Rouge, en Louisiane » aurait ainsi expliqué Mathew Knowles. Beyoncé n’est pas la seule, Kelly Rowland aussi aurait été victime du groupe. Toutefois, il n’a ni précisé les noms ni ce qu’il s’est passé. Quant aux chanteurs concernés ils n’ont pas voulu parler de cet épisode à ET Online.

 

Voir cette publication sur Instagram