Culture
Partager sur

Bet Awards 2018: Booba Niska et Dadju nommés pour le « Best International Act »

Partager
Partager sur Facebook

La liste des nominés aux « Bet Awards 2018 » vient d'être dévoilé. Cette année trois rappeurs français figurent dans la catégorie internationale : Booba, Niska et Dadju.

La cérémonie des « Bet Awards » s’affirme comme une véritable institution. Organisée par la chaîne Black Entertainment Televison, la cérémonie récompense les meilleures personnalités noires de l’année. Pour 2018 : les rappeurs français Booba, Niska et Dadju ont été nommés.

Booba, Niska et Dadju nommés aux « Bet Awards »

La chaîne « Black Entertainement Television », reste un leader de communauté afro-américaine. Elle organise l’évènement cette année, considéré comme l’une des plus prestigieuses cérémonies musicales au monde. Tous les artistes y sont conviés et les meilleurs auront des récompenses. Pour cette année 2018, on compte trois rappeurs français nommés. Booba, Niska et Dadju figurent ainsi dans la catégorie « Best International Act ».

Ces derniers se trouverons en compétition avec la rappeuse Stefflon Don, qui a d’ailleurs récemment participé au remix de « réseaux ». Elle avait alors fait un featuing avec Niska et Quavo. On pourra aussi retrouver l’artiste Anglais Stormzy, qui avait déjà remporté le même prix l’an dernier. Ou encore Fally Ipupa, J Hus ou Davido. Les rappeurs Booba et MHD avaient déjà eu la nomination l’année dernière, dans cette catégorie. La France n’avait cependant pas gagné le prix prestigieux.

Nos rappeurs Français ne s’arrêtent jamais de faire parler d’eux

Cette année, la donne pourrait changer avec nos artistes Français. Le rappeur Booba a notamment défendu une place de chef avec son album « Trône ». Quand à Niska il avait interprété « Commando » qui reste une succès. Dadju avait lui aussi percé avec « Gentleman 2.0 ». Mais Booba a également eu quelques dérapages. Notamment dans son morceau « Terrain » où le rappeur fait des allusions aux « Kouffar » et aux « 70 gows ». Alors que son dernier album a quasiment fait l’unanimité, le refrain de ce morceau contient des paroles particulièrement inconvenantes.