Culture
Partager sur

La BAC met fin au tournage du clip « Oh bah oui » de Lacrim et Booba !

La BAC met fin au tournage du clip
Partage
Partager sur Facebook

Booba et Lacrim font le buzz avec le tournage du clip "Oh bah oui", mais la police n'a pas vraiment apprécié ce tournage...

Les rappeurs Lacrim et Booba ont décidé de tourner le clip de leur collaboration « Oh bah oui » à Aulnay-sous-Bois, mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu. MCE TV vous donne tous les détails !

Lacrim et Booba tournent le clip à Aulnay-sous-Bois !

Hier, le dimanche 21 mai, les rappeurs se sont donc retrouvé à Aulnay-sous-Bois (93) pour cliper leur collaboration « Oh bah oui » disponible sur le dernier album de Lacrim, « Force et Honneur ». Le clip a été réalisé par le réalisateur attitré de B2o, le célèbre Chris Macari. Des guests étaient aussi présents, tels que Benash ou encore Brulux.

Des vidéos de ce tournage sont disponibles sur la toile depuis hier soir. Voilà comment s’est donc déroulé le tournage du clip « Oh Bah oui » de Lacrim en featuring avec le Duc de Boulogne. Le clip devrait être disponible au début du mois de juin. Affaire à suivre…

La BAC doit intervenir pendant le tournage !

D’après nos confrères du Parisien, la BAC a du interrompre le tournage du clip des rappeurs Lacrim et Booba qui a eu lieu ce dimanche 21 mai à Aulnay-sous-Bois dans le quartier des Etangs (là où l’affaire Théo avait éclaté en février dernier). Environ 150 personnes étaient rassemblées autour des rappeurs et la situation aurait dégénéré.

Des jets de fumigènes ont alors été lancés du toit d’un centre commercial du quartier. Une fois sur place, les policiers de la BAC ont été reçus par des jets de projectiles. Ils ont répondu avec des grenades lacrymogènes pour disperser la foule venue assister au tournage du clip « Oh bah oui ». Plus tard dans la soirée, des feux de poubelles ont aussi été relevés. Une caméra de surveillance a également été endommagée. Il fallait s’en douter : les deux rappeurs réunis ne peuvent que provoquer une émeute.