fbpx
Culture
Partager sur

Aya Nakamura à Coachella 2020: a-t-elle pris la grosse tête ? [DOSSIER]

Partager
Partager sur Facebook

Aya Nakamura dans son “comportement” depuis qu’elle a confirmé sa présence à Coachella au côté de Travis Scott ? Dans l’esprit de la chanteuse, “ça pète”


Aya Nakamura, choisie pour se produire à Coachella ? La chanteuse s’y voit déjà et a partagé son “happyness du jour”. Elle a dévoilé en story le line-up complet du festival. La chanteuse de “Pookie” sera présente à l’édition 2020 de Coachella les samedis 11 et 18 avril. Ce sont les mêmes jours que Travis Scott. Un sacre pour l’artiste qui avait déjà assuré la première partie du concert du rappeur à Mawazine en avril 2019. “Ça pète”, s’est-elle félicitée sur son fil Twitter. Même si son nom est en tout petit. Une réaction qui n’a pas manqué de faire sourire ses haters. Aya Nakamura aurait-elle pris la grosse tête ? MCETV vous en dit plus.

Aya, qui n’est “jamais allée en Amérique”. En se produisant à l’étranger lors d’un évent aussi mythique que Coachella, elle espère aussi booster sa carrière. Et s’ouvrir des portes ailleurs qu’en France. « Il va falloir assurer, venir avec un gros show. Parce que cela peut déclencher d’autres propositions à l’étranger. Je vais le préparer tout particulièrement. C’est un nouveau public à conquérir », avait-elle dit dans une interview donnée au Parisien.

Elle s’y croit, elle se projette. On dirait presque que le “coup de pub” de Madonna a bien fonctionné et qu’elle signe l’ascension de sa carrière.

Les Français aiment détester Aya Nakamura

Pour ses haters, la pilule est encore difficile à digérer. Et ils ne se gênent pas pour la clasher sur les réseaux sociaux. Certains tweetos ont d’abord cru à une blague. Quelques heures après l’annonce de la prog complète du festival, Aya Nakamura est devenue l’un des “trending topics” sur Twitter. Pour ses haters, elle n’a rien à faire à Coachella.

Adoré par les stars des réseaux sociaux du monde entier et aussi des amateurs de musique, Coachella est avant tout un lieu important en matière de musique underground. Des artistes très en vogue telles que Beyoncé, Lady Gaga ou encore Cardi B y sont passées. La police du bon goût et du “c’était mieux avant” dénote une prog de plus en plus mainstream.

Elle ne laisserait plus la place aux artistes indépendants. Ce qu’ils remettent aussi en cause, l’attitude de Aya dans certains situations. Elle est définie comme une Diva capricieuse et aussi reine du bad buzz. On l’avait déjà pointée du doigt pour avoir snobé ses fans en leur refusant des selfies dans TPMP.

Aya : ses haters ne comprennent pas sa présence à Coachella 2020

Certains ont jugé sa présence à l’évent aussi ridicule que celle de Hatsune Miku. C’est la chanteuse japonaise en images de synthèse. Il faut dire que même si les français s’enjaillent sur des sons légers et dansants tels que “Djadja”, “Pookie” et “Comportement” en soirée, Aya n’est pas vue comme une artiste sérieuse par certains. Et pourtant, la chanteuse est à quelques pas de marcher dans les pas des Daft Punk. Qui 11 ans plus tôt, foulaient aussi le sol chaud du festival Coachella.

Aya à Coachella : y a moyen qu’elle dead ça

N’en déplaise aux haters, Aya Nakamura à l’affiche de Coachella n’a rien de surprenant. Que l’on aime ou qu’on déteste sa musique. Elle a donc de bonnes raisons d’avoir le melon. Elle n’est pas la seule artiste francophone présente à l’affiche de Coachella 2020. Et elle est de loin la plus connue à l’étranger. Et cela nous montre que les stars françaises ont elles aussi droit à leur moment de gloire à Coachella, artistes de variété ou non.

Quadruple disque de platine avec son album Nakamura, elle est aussi classée en tête des charts dans plusieurs pays européens. Ses singles cartonnent à l’étranger. Aya figure dans le classement des 30 stars françaises les plus influentes au monde de Forbes. Et elle a enjaillé Rihanna et aussi les filles Madonna grâce à son tube “Djadja”. Les fans n’ont en tout cas pas hésité à féliciter l’artiste franco-malienne. Ils ont aussi taclé au passage ses plus fervents haters.

 

L’année 2020 sera l’année de la revanche pour Aya Nakamura, très critiquée en 2019

Parodiée dans une caricature par l’humoriste Kev Adams qui n’a pas été à son goût. Elle a aussi été moquée dans un Black Face. Mais aussi taxée de “Madonna des banlieues” par Mathieu Delormeau. Elle a aussi été boudée après son bad buzz au Téléthon. Rappelez vous quand elle n’a pas su quoi répondre sur la recherche médicale. Aya a su se forger une carapace de fer face à ses détracteurs.

Pour se défendre, l’artiste avait répondu : “Certains jugent mon coté hautain, alors que je suis hyper simple. C’est juste que je dis ce que je pense. Mais bon, c’est comme ça, je me concentre sur mon travail, c’est le plus important”. Cette année, Aya Nakamura devra assurer le show en même temps que Lana Del Rey, Franck Ocean et Travis Scott. On lui souhaite donc qu’elle dead ça. Car elle mérite tout ce qui lui arrive !

 

Jason Mathurin