fbpx
Culture
Partager sur

Angèle: sa technique hilarante pour lutter contre le stress avant de monter sur scène !

Angèle: sa technique hilarante pour lutter contre le stress avant de monter sur scène !

En story de son compte Instagram, Angèle a dévoilé sa technique originale pour lutter contre le stress avant de monter sur scène !

Avant de monter sur scène, de nombreuses personnalités éprouvent du stress. Pour lutter contre l’angoisse des premiers instants, ces derniers ont trouvé leur propre technique. Et c’est aussi le cas d’Angèle.

UN MOYEN ANTI STRESS ASSEZ ORIGINAL

Ce mercredi 19 février, Angèle a décidé de répondre aux réponses de ses fans sur les réseaux sociaux. En effet, en plein maquillage, elle a trouvé une technique pour faire passer le temps. Et contrairement à certaines personnes, elle a décidé de répondre aux questions les plus insolites et un peu bêtes des internautes. Dans un premier temps, un fan a demandé comment elle faisait pour lutter contre le stress.

Et c’est tout naturellement qu’Angèle a répondu : « Je fais beaucoup de prouts. Ça c’est vrai ». La jeune femme a aussi décidé de répondre à d’autres questions assez stupides. Elle a confié au sujet de l’hygiène dans le tour bus : « On ne fait pas caca dans le tour bus. C’est la règle numéro 1 du tour bus. On ne fait pas caca dans le tour bus ».

Angèle: sa technique hilarante pour lutter contre le stress avant de monter sur scène !
Angèle: sa technique hilarante pour lutter contre le stress avant de monter sur scène !

Angèle fait des révélations sur le bus tour

La belle Angèle a aussi expliqué : « On va aux toilettes et à la douche dans les salles et les festivals ». De nombreuses révélations qui ne manqueront pas de faire rire ses fans. Mais ce n’est pas tout. Lorsqu’un abonné lui a aussi demandé comment elle faisait pour roter, c’est tout naturellement qu’elle a dévoilé son « talent ». Mais si la belle blonde semble avoir le sourire, il y a peu, elle a fait des révélations au sujet de sa santé.

La chanteuse avait révélé qu’elle vivait avec un acouphène. Elle a expliqué : « Dès le moment que je me suis dit : « Ce son que j’entends, je vais l’entendre toute ma vie et ça va m’accompagner », je me suis aussi dit que ça devait arriver. J’ai réussi à l’accepter« .