fbpx
Culture
Partager sur

Angèle sublime: la chanteuse pose en couverture de Grazia ! (PHOTO)

Angèle sublime: la chanteuse pose en couverture de Grazia ! (PHOTO)
Partager
Partager sur Facebook

Angèle a dévoilé un sublime cliché d'elle sur son compte Instagram. La jeune chanteuse belge a en effet partagé sa couverture pour Grazia !

Angèle est absolument partout. En effet, avec la réédition de son album Brol, le nom de l’artiste est à nouveau sur toute les bouches. Et on dirait que la « Angèlemania » n’est ainsi pas prête de se terminer. La chanteuse a même partagé la Une de Grazia pour laquelle elle a pris la pose !

Depuis maintenant un an, la vie d’Angèle a basculé. C’est en octobre 2018, que la chanteuse a alors acquis un succès phénoménal qui ne s’est toujours pas essouffler. Et on a comme l’impression que ça ne sera pas le cas. En effet, les fans ne peuvent plus se passer de ses douce mélodies et de sa joie de vivre contagieuse.

Très généreuse avec ses fans, l’artiste leur a même concocté une petite surprise. Elle a ainsi dévoilé ce 8 novembre, une réédition de son album Brol. Avec 7 nouveaux titres. Dont on ne peut déjà plus se passer !

Angèle éblouie ses fans avec sa couverture pour Grazia !

Avec la réédition de son album, Angèle a ainsi créé de nouveau le phénomène. Et depuis ce matin du 8 novembre, tout le monde a donc écouté ses nouveaux titres comme « Tu me regardes ». Un mystérieux titre qui semble être une suite à « Ta Reine« .

Ainsi pour teaser l’arrivée de l’album, Angèle a partagé sa couv’ pour Grazia. Et cette dernière est magnifique. La chanteuse, les mains sur les hanches nous défie du regard. Elle porte une veste et pantalon assortis en cuir orange. Et une brassière grise. Une couv’ pleine de force !

Les fans n’ont pu qu’adorer ce cliché d’Angèle. Le magazine Grazia titre ainsi « Balance ta joie ». Une phrase qui lui va si bien ! Et ils sont nombreux à la féliciter comme son frère, Leila Bekhti ou Adele Exarchopoulos. En moins de 18 heures, ils sont plus de 279 000 a avoir aimé le cliché !