fbpx
Culture
Partager sur

Angèle, ses problèmes d’audition: la chanteuse se confie !

Angèle, ses problèmes d'audition: la chanteuse se confie !

Dans une interview accordée à Brut, Angèle a fait plusieurs confidences sur ses problèmes d'audition. La chanteuse a étonné ses fans !

Alors qu’Angèle semble vivre les plus beaux instants de sa vie, elle vit tout de même un mal incurable sans que ses fans s’en rendent compte. La chanteuse a de gros problèmes oreilles.

UN MAL INCURABLE

Dans une interview accordée à Brut, Angèle a expliqué que les douleurs avaient commencé il y a deux ans. Lorsqu’elle était en direct à la télé, elle a eu un soucis avec son micro. Pour régler le problème, la belle blonde a poussé le volume au maximum avant de ressentir des douleurs dans les oreilles.

Angèle a expliqué : « Quand j’ai arrêté la musique, j’entendais encore le son dans mes oreilles. Je me souviens m’être levée, avoir un peu titubé dans l’appartement en imaginant que c’était la fin du monde. Ça ne s’est pas calmé depuis. J’ai eu un sentiment d’énorme angoisse car je savais que c’était incurable et je savais qu’on ne peut rien y faire ».

Angèle met en garde ses fans contre les maux d’oreille

Angèle a aussi révélé : L’oreille c’est vraiment hyper fragile. Quand elle est abîmée, c’est pour toujours. Les premiers mois étaient vraiment bizarres, parce que j’en parlais pas trop, parce que je voulais pas trop admettre que j’avais un problème. Donc j’en ai parlé à personne au début. (…) Dès le moment que je me suis dit : « Ce son que j’entends, je vais l’entendre toute ma vie et ça va m’accompagner », je me suis aussi dit que ça devait arriver. J’ai réussi à l’accepter ».

La chanteuse a aussi mis en garde les gens : « Il faut savoir que si tu entends du son trop fort pour tes oreilles pendant plus de 30 minutes, ça peut te blesser pour toute ta vie. On n’en entend pas beaucoup parler. Alors que franchement, les acouphènes, c’est un truc qui peut rendre fou. Moi j’ai de la chance. C’est vraiment aussi très léger. Ma plus grande peur d’ailleurs, c’est que ça empire ».