fbpx
Culture
Partager sur

Alonzo: « Regarde moi », le clip dévoilé!

Alonzo: « Regarde moi », le clip dévoilé!

Alors qu'il sort son album "Avenue St Antoine" le 20 mai, Alonzo dévoile une nouvel extrait baptisé "Regarde-moi"

Alonzo fera son retour avec un nouvel album le 20 mai. Intitulé Avenue St Antoine, cet opus rend clairement hommage à Marseille, et au quartier dans lequel le rappeur a grandi. Issu des quartiers Nord de Marseille et très fier de sa ville, Alonzo en porte fièrement les couleurs. Il n’hésite pas à les défendre dans ses sons. Après avoir dévoilé la pochette de son album, Alonzo a balancé quelques extraits sur la toile. Si le premier extrait, Vaillant, avait fait un gros buzz, le nouvel inédit intitulé Regarde-moi permet de voir Alonzo sous une autre facette. Le Marseillais livre une belle prestation dans laquelle il mêle chant et rap. Un clip à découvrir sans plus attendre:

Paroles « Regarde- moi »

Couplet 1]
Souvent je me regarde, j’me dis “comment j’ai fait ?”
Sapé pour dix milles balles, frérot c’est pour de vrai
C’qu’ils essayent de faire, j’essaie de l’oublier
Et là j’me sens voler
J’joue pas l’loto, moinama
Non, j’crois en mes khos, j’vous aime trop
Là j’suis là-haut, tout là-haut
J’crois qu’en mes khos

[Pré-refrain]
J’suis dans mon film (tout va bien)
J’m’en bats les reins (tout va bien)
Cousin t’étais où quand moi j’étais en chien ?
Tu t’souviens ? J’ai fait le vide (bah ouais)
Maintenant j’fais l’plein (c’est l’destin)
Et si c’était à refaire j’ne changerai rien (j’me sens bien)

[Refrain] (x2)
Regarde-moi, regarde-moi
Regarde moi (regarde-moi)
Regarde-moi, regarde-moi
Regarde moi (regarde-moi)

[Couplet 2]
Ma famille, mes amis
Ma putain d’vie, mes ennemis
Mes tourments, merci ma gow
Elle m’donne tant, j’suis love d’elle
Mes défaites, mes victoires
Je me relève, sers-leur à boire
Y’a qu’dans tes rêves que tu m’baiseras
J’ai des vrais frères, j’ai des vrais gars
J’ai un dressing, c’est une usine
Oui j’suis rancunier, et j’aime trop la sape
Là j’suis sur scène, là j’suis sur Mars
J’suis overbooké depuis des années
Faudrait plus qu’un son, faudrait plus qu’une vie
Pour t’expliquer par où on est passés
Hamdu’ on est là, avec tous mes zins
Arrêter de jeter l’œil tu vas t’aveugler

[Pré-refrain]
J’suis dans mon film (tout va bien)
J’m’en bats les reins (tout va bien)
Cousin t’étais où quand moi j’étais en chien ?
Tu t’souviens ? J’ai fait le vide (bah ouais)
Maintenant j’fais l’plein (c’est l’destin)
Et si c’était à refaire j’ne changerai rien
(My nigga, my nigga, my nigga)

[Refrain] (x2)
Regarde-moi, regarde-moi
Regarde moi (regarde-moi)
Regarde-moi, regarde-moi
Regarde moi (regarde-moi)

[Couplet 3]
À part c’qu’il y a dans mon compte
J’ai pas vraiment changé
Quelques zéros en plus
Charbonner, charbonner, charbonner
J’ai toujours charbonné
Dubaï, Miami ; elle choisit
Faut qu’j’me repose, mon fils grandit
J’suis dans mon film, dans mon film
Sur une île j’suis dans mon film
Regarde-moi
Mes cicatrices me rendent charmants
J’oublie rien, j’vous remercie
Public ça fait longtemps
Appelle-moi Alonzo Button
J’rajeunis à chaque album

[Pré-refrain]
J’suis dans mon film (tout va bien)
J’m’en bats les reins (tout va bien)
Cousin t’étais où quand moi j’étais en chien ?
Tu t’souviens ? J’ai fait le vide (bah ouais)
Maintenant j’fais l’plein (c’est l’destin)
Et si c’était à refaire j’ne changerai rien
(My nigga, my nigga, my nigga)

[Refrain] (x2)
Regarde-moi, regarde-moi
Regarde moi (regarde-moi)
Regarde-moi, regarde-moi
Regarde moi (regarde-moi)