fbpx
Culture
Partager sur

The Voice 4 : Nikos Aliagas confie « elle m’émeut beaucoup Zazie »

The Voice 4 : Nikos Aliagas confie « elle m’émeut beaucoup Zazie »

Alors que la saison 4 de « The Voice » a débuté, Nikos Aliagas a fait quelques confidences

Tandis que la saison 4 de The Voice a débuté ce samedi, les célèbres coaches sont de retour. Si cette nouvelle saison réserve de nombreuses surprises, le jury a également changé. Tandis que Jenifer, Mika et Florent Pagny ont repris leur place dans le fauteuil rouge, la chanteuse Zazie a remplacé Garou.

Invité du Buzz Tv sur Non stop people, le célèbre présentateur du show, Nikos Aliagas s’est confié sur cette nouvelle saison mais aussi sur les autres télécrochets. Il est notamment revenu sur la participation de Zazie la nouvelle coach de The Voice. On a fait un tour de piste pour voir qui pouvait correspondre d’abord au reste de l’équipe et surtout qui avait quelque chose a apporté en plus à l’émission. Zazie elle est auteur, compositeur, interprète. Elle est pas langue de bois. a déclaré Nikos.

Avant d’ajouter Il y a quelques années encore, elle parlait de la Star Ac’ en disant « C’est pas ma tasse de thé » et elle le dit encore à l’antenne. A l’antenne, quand elle voit un talent et qu’elle est émue, elle dit « Est-ce que je peux vous proposer de venir dans mon équipe ? » et en même temps « Je sais pourquoi j’ai fait cette émission, c’était pour rencontrer, pour être dans la création, pour accompagner quelqu’un ». Elle est à la fois profonde, très émouvante… Elle m’émeut beaucoup Zazie.

The Voice 4 : Nikos Aliagas évoque les télécrochets

Interrogé sur le programme concurrent Rising Star, Nikos a répondu avec une grande humilité évoquant notamment la difficulté de juger le travail d’autrui J’avais vu la première, le coup d’envoi en tout cas. C’est difficile de dire ce qui manquait et de juger le travail des autres, mais je vais vous dire quelque chose : tout le monde venait me voir souvent, ceux qui sont plus royalistes que le roi, pour me dire « T’as vu ils se sont plantés ! a-t-il expliqué.

Mais cet échec n’a pas réjouit Nikos bien au contraire. En fait, ça ne me réjouissait pas, et je le dis pas parce qu’on est là pour faire genre, mais je n’aime pas voir une équipe de production avec des gens que je connais […] qui souffrent, parce que j’ai été à leur place et je le serais certainement demain, d’une façon ou d’une autre. Ça peut arriver, le concept n’était pas mal, ils avaient mis beaucoup de sous… a confié Nikos Aliagas.