fbpx
Culture
Partager sur

Romy M : « On me compare souvent à TAL »

Romy M : « On me compare souvent à TAL »

En pleine préparation de on premier album, la prometteuse artiste Romy M s'est confiée MCE sur ses ambitions et son parcours

Romy M est l’une des révélations pop/urbaine de l’année. Avec un style musical et un univers bien définis, la belle est en passe de s’imposer dans le paysage musical français. Après son single Tout là-haut, elle a dévoilée Intoxiquée, en featuring avec le rappeur Dry, et A l’attaque, en duo avec Maude.

Et si Romy M veut se démarquer, elle est souvent comparée à la chanteuse Tal. Une comparaison qui selon Romy M vient de leur collaboration avec la compositrice Laura Marciano. On me compare souvent à Tal mais je pense que c’est parce qu’on a eu la même productrice. Elle a travaillé avec Laura Marciano aussi pendant des années et c’est vrai que je pense que la comparaison vient de là. Peut-être qu’il y a eu des sonorités qui étaient un petit peu similaires au niveau de la prod comme c’est Laura qui compose

Et d’ajouter: C’est vrai qu’on est deux personnes différentes, on a pas la même voix, on a pas le même physique, on ne dégage pas la même chose, on n’a pas les mêmes envies non plus, donc je pense qu’on est très différentes .

Romy M : un album en préparation

Si elle a mis du temps à trouver son univers musical, Romy M sait désormais quelle direction artistique elle souhaite prendre. La jeune chanteuse veut proposer un style « à l’américaine » et apprécie cette diversité d’artistes en France. C’est bien qu’il y ait plein d’artistes et que les gens aient le choix […] Quand je regarde les exemples aux États-Unis, ce serait ennuyeux s’il y aurait qu’une seule chanteuse .

Et attention, si elle met en avant le girl-power, la jeune femme ne se considère pas Féministe pour autant. « Féméiniste » c’est un grand mot. Je suis juste une fille de 20 ans et c’est vrai que je suis très girly dans tout ce que je fais et ça me représente, et je pense qu’il y a plein de fille comme moi et je trouve que ça manquait un peu dans le paysage français