fbpx
Culture
Partager sur

The Witcher 3 : CD Projekt ne veut pas faire un jeu « de m*rde »

The Witcher 3 : CD Projekt ne veut pas faire un jeu « de m*rde »

Après ses nombreux reports, The Witcher 3 continue de se faire attendre. Pour temporiser l'impatience des joueurs, le studio CD Projekt a tenu a se justifier une nouvelle fois en expliquant ne pas vouloir sortir un mauvais jeu

Par les temps qui courent dans l’industrie du jeu vidéo, on a de pus en plus l’impression que les studios de développement sont des grosse machine véreuses mercantiles et irrespectueuses du joueur. Pourtant certaines lueur d’espoir demeurent, et quelques rares studios ont de quoi nous redonner confiance en la profession. C’est le cas de CD Projekt qui développe The Witcher 3. Ce dernier devait initialement sortir fin 2014. Il a été repoussé à début 2015 avant d’être de nouveau reporté au 19 mai 2015. CD Projekt s’est déjà plusieurs fois exprimé sur ce sujet, mais a tenu à y revenir une nouvelle fois avec PC RPG Community.

« Ne pas sortir de la merde » comme credo

Les développeurs du studio polonais n’ont pas eu à chercher bien loin dans l’histoire du jeu vidéo pour justifier leur volonté de prendre leur temps : sans forcément le citer, ils font tout naturellement référence à des jeux comme Assassin’s Creed qui sont sorti avec un nombre effarant de bugs. Eux n’ont pas voulu sortir un jeu qu’ils ne considéraient pas fini : C’est très simple : il n’était pas prêt. Si vous faites un tour d’horizon des événements récents, vous voyez qu’il y a de mauvais retours si vous sortez un jeu qui n’est pas prêt. Nous ne devrions pas sortir de la merde, et nous ne voulons pas sortir de la merde.

L’attente, un mal nécessaire pour un The Witcher 3 sans faille

Il y a donc deux façon de gérer la sortie d’un jeu : se précipiter pour ne pas décevoir les fans impatients, ou affronter la grogne temporaire pour livrer un produit véritablement fini : Oui, nous avions une date de prévue. Non, nous n’avons pas pu sortir notre jeu à temps. Nous en assumons les conséquences et continuons le développement, pour que vous n’ayez pas à attendre encore plus longtemps.

Eviter le fiasco des Battlefield 4 ou Assassin’s, voilà le but de CD Projekt avec The Witcher 3. On ne peut qu’adhérer à leur façon de penser, surtout avec les lancement de jeux vécus ces dernières années.

Source : Gamergen