fbpx
Culture
Partager sur

The Stanley Parable: notre test vidéo

The-Stanley-Parable-notre-test-vidéo

Voici notre test complet de la perle qu'est The Stanley Parable, avec en plus notre vidéo test!

ATTENTION: CE TEST CONTIENT DES SPOILERS, LISEZ-LE A VOS RISQUES ET PERILS!
On le sait, le concept de liberté dans un jeu vidéo n’est souvent rien de plus qu’une belle voir magnifique illusion. Même dans un monde ouvert, le joueur reste tout de même limité à ce « simple » monde, aucune liberté totale et absolue, aucun libre arbitre réel. C’est dans cette optique là que fut créé The Stanley Parable. A l’origine un mod du fabuleux Garry’s Mod (mod de style bac à sable des jeux Valve), The Stanley Parable fut très apprécié par la communauté Steam, puis par la communauté des gamers en général. Et pour cause, TSP met à mal le concept de liberté dans les jeux vidéo de la plus amusante, subtile et ludique des manières.

The Stanley Parable, une merveille vidéo ludique

Le joueur incarne un personnage nommé Stanley. Stanley travaillait dans une grande entreprise où il était employé numéro 427. Son job était simple, N°427 recevait sur un écran des consignes et les boutons sur lesquels appuyer. Et Stanley ne faisait rien d’autre que d’appuyer sur des boutons, mais c’était le travail parfait pour lui et il était heureux. Mais un jour, alors qu’il était assis dans son bureau depuis plus d’une heure, il se rend compte qu’aucune consigne n’est encore parvenue sur son écran, et personne n’était lui venu lui expliquer quoi faire ou même lui dire bonjour. Jamais une telle situation ne lui était arrivée, et l’idée de se retrouver seul le terrifiait. Enfin, il se lève et se dirige vers la salle des employés. C’est ici que commence notre aventure.

C'est ici que notre aventure commence!
C’est ici que notre aventure commence!

Des choix, beaucoup de choix

Si on peut décrire l’expérience The Stanley Parable en un mot, ce serait certainement le mot « choix ». En effet, tout le concept de notre périple réside sur des choix que le joueur devra prendre tout au long de l’aventure. Le plus grand des choix, suivre ou non l’histoire racontée par le narrateur ou faire comme bon nous semble.

Gauche ou droite? Notre première chance de désobéir au Narrateur
Gauche ou droite? Notre première chance de désobéir au Narrateur

Notre première chance de désobéir au Narrateur, c’est ici. Notre « ami » nous indique que « lorsque Stanley arriva devant deux portes ouvertes, il passa par la porte de gauche ». Comprenez donc qu’il vous appartient de suivre son histoire ou de lui désobéir en passant par la porte de droite. C’est là qu’est le génie de The Stanley Parable!
Tout au long de l’histoire, vous aurez au minimum 6 choix à faire, chaque combinaison de ces choix vous mènera à une ou plusieurs fins différentes (certaines sont cachées et ou débloquées subtilement). Une des fins les plus amusantes est celle débloquée en tentant de tricher en activant la console développeur de Steam. Appuyez sur la touche « Console développeur » (Sur PC uniquement), puis entrez la commande « sv_cheats 1 ». Le jeu va alors charger un niveau secret où le Narrateur vous place devant une table, et vous explique que tricher c’est mal. Votre sort est sellé. L’unique moyen de quitter cette salle est de quitter le jeu ou de relancer une nouvelle partie. Mais si vous récidivez, vous finirez par lasser le Narrateur qui se mettra en colère face à votre détermination pour tricher.

La "Salle Très Sérieuse", pour les conversations très sérieuses
La « Salle Très Sérieuse », pour les conversations très sérieuses

Des conséquences, beaucoup de conséquences

Vous l’aurez compris, chaque action que vous effectuerez aura un impact déterminant sur le déroulement de votre partie. Le plus impressionnant: tout est prévu à l’avance par les développeurs! Même si vous réussissez à sortir de la carte en buggant le jeu, le Narrateur s’en apercevra et s’amusera de vous voir coincé hors de la carte. Cela étant, si vous suivez avec la plus grande des attentions les instructions de notre ami Narrateur, celui-ci vous conte une bien belle histoire qu’il vous appartient de détruire selon vos envies!

La plus belle des fins, pour la plus belle des histoires
La plus belle des fins, pour la plus belle des histoires

Or, si vous désobéissez catégoriquement à toutes les instructions du Narrateur, vous parviendrez à atteindre « les bas fonds » de ce jeu. Le Narrateur vous emmènera voir les niveaux en phase de test ou alors il vous fera essayer des jeux expérimentaux. Par exemple, il vous montre un bébé qui se dirige vers le feu, le but du jeu étant d’appuyer sur le bouton bleu pour l’en empêcher. Le Narrateur dit avec amusement que le jeu passe un message philosophique après y avoir joué 4 heures (chose que n’importe quel joueur n’oserai pas tenter). Si vous abandonnez, vous vous ferez insulter pour votre cruauté d’avoir laissé un nouveau né brûler vif.

Le jeu du bébé et du feu. Jouez-y pendant 4 heures!
Le jeu du bébé et du feu. Jouez-y pendant 4 heures!

Des fins, beaucoup de fins

The Stanley Parable possède près d’une vingtaine de fins différentes, toutes n’ont peut-être pas encore été découvertes. Il y a plusieurs moyens d’y arriver, 3 moyens ont dors et déjà été exposés plus haut dans ce test. Il n’appartient qu’à vous de faire votre propre chemin, pour découvrir la fin que vous méritez le plus. Notre fin préférée est celle du placard à balais.

La fin du tableau blanc.
La fin du tableau blanc.

Verdict

The Stanley Parable est une petite merveille d’ingéniosité et d’humour, passant à la moulinette les travers de la narration interactive et du game design tout en nous forçant à nous interroger sur nos propres réactions en tant que joueur. Sans aller jusqu’à parler de grande révolution métaphysique et existentielle (dont il se moque lui-même dans une brillante sortie), voilà une production intelligente : un jeu qui parle de jeu et dans lequel on nous demande… de ne pas jouer le jeu. Non mais essayez-le ce sera plus clair.

C'est vous qui décidez comment se termine l'histoire
C’est vous qui décidez comment se termine l’histoire

Notre test vidéo!