fbpx
Culture
Partager sur

Test: Lego Jurassic World

Test: Lego Jurassic World

Fidèle à sa démarche de départ, Warner poursuit son adaptation de licences cultes de la pop culture en jeu vidéo Lego. Cette année, MCE a pu tester Lego Jurassic World, voisi nos impressions

Qui eu cru, il y a quelques années, que les jouets les plus célèbres à travers le monde arriveraient à se faire une place dans l’univers du jeu vidéo. Lego a su nous prouver qu’on pouvait faire des bon jeux avec des petites briques et qu’on pouvait même se permettre de reprendre les plus grandes licences cinématographiques pour en faire des jeux fun et sans prise de tête. Cette année encore les petites têtes cylindriques sont de retour avec Lego Jurassic World. Alors encore un énième jeu Lego ? La sortie du film n’est-elle qu’un prétexte à nous servir un jeu froid ? L’univers Lego a-t-il encore de quoi nous surprendre ? Réponse dans ce test.

Quatre Jurassic Park pour le prix d’un

Lego Jurassic World se paye le luxe de proposer plus qu’une adaptation du film : les 3 premiers volets de la saga (Jurassic Park, Le Monde Perdu: Jurassic Park et Jurassic Park 3) sont intégrés au jeu ainsi que le tout dernier encore en salles en ce moment. Les joueurs redécouvriront donc avec plaisir les scènes les plus emblématiques des films avec la touche Lego, et auront la possibilité d’incarner tous les personnages apparaissant dans les différentes œuvres. Par touche Lego on entend bien sûr un univers fait de briques colorées mais aussi l’humour omniprésent dans tous les jeux de la marque. Si les blagues ne vous feront pas vous plier en deux comme celles du film Lego Adventure, beaucoup vous arracheront un sourire, notamment les légers détournements des scènes des Jurassic Park.

Un peu de fun, beaucoup d’ennui, peu de challenge

Côté gameplay on retrouve les ingrédients présents dans les autres jeux Lego avec beaucoup de contenu. Malgré tout on ne peut s’empêcher d’avoir rapidement un sentiment d’ennui après l’enchaînement de tableaux où les objectifs semblent tous similaires : récupérer tel objet pour ouvrir tel porte avec tel compétence de tel personnage, et ramasser des « pièces » au passage. Niveau suivant, et on recommence. Le tout reste plaisant mais laisse peu de place au challenge et le joueur n’est pas vraiment amené à se creuser les méninges : monsieur ADN est là partout pour nous dire quoi faire. Fort heureusement, une fois les chapitres passés en mode histoire, il sont débloqués en mode libre et le joueur peut venir explorer des zones à nouveau pour tenter de débloquer tous les secrets en utilisant les compétences d’autres personnages.

Test: Lego Jurassic World
Les fans des films retrouveront avec plaisir certaines scènes d’anthologie

Le bon point de ce Lego Jurassic World c’est d’ailleurs son contenu : il y a une centaine de personnage jouables, des dizaines de véhicules et des dizaines de dinosaures contrôlables. Ajoutons à cela la possibilité de jouer à plusieurs : un ami peut prendre le contrôle d’une autre personnage à tout moment pour nous venir en aide.

Visuellement, c’est du Lego et ça fait le travail. Comme d’habitude, la next-gen embelli encore plus les personnages et les environnements, mais on est de toute façon pas là pour être ébloui par un sentiment de réalisme : hey, les gars c’est des Lego ! On notera cependant quelques petits bugs visuels qui font tout de même un peu tâche (clipping, aliasing, mais rien de bien dramatique en soi).

Test: Lego Jurassic World
Les graphismes ne sont pas éblouissant mais sont tout de même très corrects

Verdict

Finalement ce Lego Jurassic World pêche par sa relative répétitivité, et son manque de difficulté mais en même temps c’est un peu son rôle de ne pas trop faire souffrir le joueur. Il s’agit un jeu détente et fun bourré de références cinématographiques et d’humour, jouable à plusieurs. Son contenu conséquent lui sauve un petit la mise de même que la qualité visuelle. Pour les joueurs tranquilles, pas prise de tête, les familles, et les fans de Lego et de Jurassic Park.

14/20